BEI : prêt de 420 millions d’euros pour les infrastructures au Maroc

Actualités

La Banque Européenne d’investissement (BEI) confirme son engagement résolu dans le soutien des programmes d’infrastructure au Maroc, avec la signature de deux nouveaux prêts totalisant 420 millions d’euros, destinés à la réalisation d’infrastructures portuaires et autoroutières.

Le premier prêt, d’un montant de 200 millions d’euros, a été signé jeudi 11 novembre à Tanger entre la BEI et l’Agence spéciale Tanger Med (TMSA), pour l’extension du complexe portuaire méditerranéen Tanger Med. Avec ce soutien sans précédent aux infrastructures du Maroc, la « BEI témoigne à nouveau de son engagement aux côtés du Royaume dans sa politique de modernisation de ses infrastructures. Ces investissements vont renforcer l’attractivité du Maroc et favoriser son développement économique », souligne la BEI. Son vice-président, Philippe de Fontaine Vive, a insisté sur l’importance de ce projet qui confirme le rôle de Tanger au carrefour des échanges économiques et logistiques entre l’Europe et l’Afrique. Il permettra au complexe Tanger Med d’accompagner l’éclatement du trafic de marchandises sur les routes maritimes entre l’Est et l’Ouest et des deux côtés du bassin méditerranéen. Le deuxième prêt d’un montant de 220 millions d’euros, ira à la construction d’un tronçon autoroutier sur 172 km entre Casablanca et la région Centre-Est d’Azilal, aux pieds du Haut Atlas. L’ouverture de cet axe est prévue en juin 2013. Ainsi, en moins de 15 ans, le BEI a mis à la disposition de la société Autoroutes du Maroc (ADM) plus d’un milliard d’euros qui ont servi à doter le Maroc d’un réseau routier dense et de qualité. D’autre part, la Banque européenne prépare un engagement financier dans le projet de centrale à énergie solaire de Ouarzazate (500 km au sud-est de Rabat). D’une capacité de 500 MW, ce projet s’inscrit dans le programme de production d’énergie renouvelable devant représenter quelque 20% de la consommation d’électricité au Maroc à l’horizon 2020.

 

Laisser un commentaire