Maroc -UE : un partenariat appelé à s’inscrire dans une culture de la parité

Actualités

L’exposition « Le Maroc et l’Europe : six siècles dans le regard de l’autre » qui se tient un mois durant à Bruxelles, a été l’occasion d’un colloque international sur les enjeux du partenariat entre le Maroc et l’Union européenne. Il a eu lieu le 18 octobre dans la capitale de l’Europe. Les participants y ont estimé que ce parcours de près d’un demi-siècle entre les deux partenaires autorise les plus grandes ambitions pour demain. Un partenariat d’autant plus fructueux qu’il se fonde sur « l’ancrage de la société marocaine dans le socle des valeurs universelles des droits humains, de la diversité culturelle et de la convergence économique et sociale qui détermine le cadre général de la construction européenne et de l’espace euroméditerranéen ». Les participants au colloque ont insisté sur l’importance de consolider ces acquis en les inscrivant dans « une culture de la parité, de la coresponsabilité et de la co-gouvernance ».

Présent à cette rencontre internationale aux côtés de nombreuses personnalités Marocaines et Européennes, Steven Vanackère, vice-premier ministre et ministre Belge des affaires étrangères dont le pays assure la présidence tournante de l’UE, s’est félicité des relations privilégiées existant entre le Maroc et l’UE. Pour lui, ce brillant partenariat s’inscrit dans le contexte de l’important champ des réformes entreprises par le Maroc et de la dynamique démocratique et modernisatrice qui le sous-tend. La grande exposition « Le Maroc et l’Europe : six siècles dans le regard de l’autre » est organisée à l’initiative conjointe du Centre de la culture judéo-marocaine (CCJM) et du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME). Cette exposition décline, du 14 octobre au 14 novembre à Bruxelles, les multiples facettes des liens noués entre le Royaume et l’Europe au cours des derniers siècles. Après Bruxelles, l’exposition parcourra plusieurs capitales et grandes villes européennes avant de se rendre, en 2011, à New York.

 

Laisser un commentaire