Polisario- arrestation Mustapha Salma: le silence assourdissant des médias espagnols

Actualités

L’attitude adoptée par les médias espagnols dans le cas de l’arrestation par le Polisario du responsable de sa police dans les camps de Tindouf, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, est incompréhensible. Elle révèle au grand jour leur impartialité flagrante sur tout ce qui touche à la question du Sahara Occidental, puisqu’ils se posent en juge et partie à la fois.
Car, le silence assourdissant observé par les quotidiens, les télévisions et les radios ibériques dans ce cas précis, contraste absolument avec le tapage démesuré qu’ils ont provoqué dans le cas, pas si lointain, d’Aminatou Haïdar. Il s’agit pourtant de deux sahraouis. Tous les deux ont exprimé leurs opinions et leurs convictions sur la question du Sahara Occidental.

Avec une différence de taille : dans un cas, Aminatou Haïdar défendait l’option séparatiste. Dans le second, Mustapha Salma soutient des négociations avec le Maroc sur la base de la proposition d’autonomie. Dans le premier cas, Aminatou Haïdar est libre de ses mouvements. Dans le second, Mustapha Salma est arrêté et son sort reste inconnu.
Au-delà des avis exprimés par l’un et l’autre, les deux cas relèvent du respect des droits humains et du droit à la libre expression. Le cas de Mustapha Salma est encore plus grave, puisqu’il a été arrêté le 21 septembre, en territoire algérien, et on ne connaît pas encore son sort. Ce dont on est sûr, c’est que le Polisario l’accuse de trahison, sans aucune autre forme de procès, pour avoir soutenu « l’ennemi ».
Peut-être que les médias espagnols auront un sursaut de conscience, surtout que les voix des ONG internationales se font de plus en plus entendre. La plus récente est celle de Human Rights Watch, qui a dénoncé l’arrestation de Mustapha Selma et exigé sa libération immédiate.

 

Laisser un commentaire