Le Maroc en phase d’occuper une pole position parmi les partenaires de l’UE

Le Maroc en phase d’occuper une pole position parmi les partenaires de l’UE

Actualités

Le Maroc en phase d’occuper une pole position parmi les partenaires de l’UELe Maroc est en phase de devenir un des premiers partenaires du marché européen suite à l’amélioration continue de son environnement des affaires. La proximité géographique du vieux continent, les avantages du statut avancé avec l’UE, les accords de libre échange, la mise à niveau et la modernisation de la logistique et des infrastructures, sont autant de facteurs qui prédisposent le Maroc à occuper une pole position parmi ses concurrents. Dans les filières des industries aéronautiques et spatiales et de la technologie de pointe, les Marocains ne lésinent point sur les moyens matériels et humains pour drainer davantage d’investissements étrangers. Côté qualification, un Institut marocain de l’aéronautique pour la formation de techniciens, d’opérateurs et du personnel de gestion qualifiée,

verra le jour fin 2010. Actuellement, plus de 100 compagnies étrangères opérant dans l’aéronautique, sont installées dans plusieurs villes du Royaume, a confié mardi au journal électronique londonien «Global Arab Network», le Directeur général de l’AMDI, Fathallah Sijilmassi. EADS, Boeing, Snecma, Creuzet Indraero, Aircelle, Daher, Souriau, Labinal, Zodiac Aerospace, Safran Engineering et Le Piston Français sont autant de compagnies ayant été séduites par les avantages qu’offre le marché marocain. Puisqu’au Maroc, les coûts sont trois fois inférieurs à ceux pratiqués en Europe. Parmi les autres avantages qui s’offrent aux nouvelles implantations, des coûts moins élevés de la main d’œuvre, la proximité du marché européen, de nouvelles infrastructures de logistique et du transport, dont le port Tanger-Med, qui est en passe de devenir le plus grand hub de transport maritime dans le pourtour de la Méditerranée. Selon le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, une compagnie européenne qui emploie 10.000 personnes, devrait économiser quelque 363 millions de dollars par an en délocalisant ses activités au Maroc. Les sociétés installées au Maroc ont réalisé en 2009, un chiffre d’affaires supérieur à 500 millions de dollars et emploient actuellement plus de 8.000 personnes. Cet effectif devrait passer à 15.000 d’ici 2015.

Laisser un commentaire