Aéronautique- Farnborough : Le Maroc en pôle de sous-traitance

Aéronautique- Farnborough : Le Maroc en pôle de sous-traitance

Actualités
Aéronautique- Farnborough : Le Maroc en pôle de sous-traitanceLa participation du Maroc au Salon de l’aéronautique de Farnborough, le grand rendez-vous de l’aviation civile et militaire qui se tient en Grande Bretagne, traduit la volonté du pays de gagner en visibilité à l’international, en se positionnant comme un important pôle de sous-traitance dans ce secteur de haute technologie.
Le Maroc compte surtout capitaliser sur les activités développées et les performances acquises ces dernières années dans le secteur. Ces activités vont de la maintenance et la réparation des moteurs d’avions à la fabrication de composants électroniques, en passant par la livraison de systèmes de câblages.

A ce jour, quelque 8000 emplois ont été créés dans ce secteur, et plus de 90 entreprises y développent leurs activités. L’objectif est d’étoffer un pôle de compétitivité en jouant sur la multiplication du nombre d’acteurs et la densification du secteur. Déjà, la technopole de Nouaceur, située près de l’aéroport de Casablanca, offre une plateforme technologique significative, enrichie par la création de l’Institut des métiers de l’aéronautique.
En amont, le travail est axé sur l’offre d’infrastructures et de services de qualité, de ressources humaines compétentes, le tout doublé de mesures incitatives pour attirer les investisseurs. Cet effort pour réunir les conditions de compétitivité et d’attractivité a été payant, puisque les investissements dans le secteur aéronautique au Maroc se chiffrent actuellement à 450 millions de dollars, avec un chiffre d’affaires à l’export de 800 millions de dollars.
Ainsi, au moment même où se tient le Salon de Farnborough, la compagnie Royal Air Maroc (RAM) a signé un contrat avec une filiale du groupe aéronautique français Safran. Le contrat porte sur la maintenance, à Casablanca, des moteurs Boeing de la flotte de la RAM jusqu’en 2018. Autre exemple, l’installation récente au Maroc d’une usine du groupe mondial Nexans pour la fabrication de câbles aéronautiques destinés aux Airbus A320, A350 et A380, témoigne de la confiance d’opérateurs mondiaux dans le potentiel offert par le pays dans ce secteur.

Laisser un commentaire