Maroc : l’ouverture du port Tanger Med Passagers rapproche un peu plus l’Europe et l’Afrique

Actualités
Après l’entrée en service en 2007 du port Tanger Med, dédié au transbordement des porte-conteneurs géants sur l’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde, le Détroit de Gibraltar, c’est le nouveau port Tanger Med Passagers qui a entamé ses activités mardi 29 juin.
De par sa dimension et son positionnement géographique dans le nord du Maroc, et à 14 km de l’Espagne, il est appelé à devenir un vecteur décisif dans la dynamique des échanges non seulement entre l’Europe et le Maroc, mais au-delà, entre l’Europe et le continent africain dans son ensemble.

Après l’entrée en service en 2007 du port Tanger Med, dédié au transbordement des porte-conteneurs géants sur l’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde, le Détroit de Gibraltar, c’est le nouveau port Tanger Med Passagers qui a entamé ses activités mardi 29 juin.
De par sa dimension et son positionnement géographique dans le nord du Maroc, et à 14 km de l’Espagne, il est appelé à devenir un vecteur décisif dans la dynamique des échanges non seulement entre l’Europe et le Maroc, mais au-delà, entre l’Europe et le continent africain dans son ensemble.
Pour illustrer ce rôle intercontinental futur, le nouveau port Tanger Med Passagers, qui a nécessité un investissement de quelque 200 millions d’euros, devrait accueillir annuellement 7 millions de voyageurs, 2 millions de voitures et 700 mille camions TIR. Conçu pour accompagner, sur le long terme, le développement des trafics passagers et TIR, le port Tanger Med Passagers va doubler les capacités d’accueil et constituer un véritable pont maritime sur le détroit de Gibraltar, entre l’Europe et l’Afrique.
Ce second port de l’énorme complexe Tanger Med assure un accès portuaire complètement dédié au trafic ferry et roulier, sans interface nautique avec les autres trafics de porte-conteneurs et de commerce.
Parallèlement à l’ouverture du port passagers, les travaux du deuxième port, Tanger Med 2, se poursuivent selon le planning fixé. L’objectif est de porter la capacité de traitement des conteneurs de 3 à 8 millions unités par an. A la fin des travaux de ce gigantesque chantier, prévus en 2014, le complexe Tanger Med offrira une plate-forme logistique parmi les plus importantes en méditerranée, située sur le Détroit par où transitent plus de 100 000 navires par an.

Laisser un commentaire