Las Palmas- Laâyoune : première ligne maritime régulière

Actualités
Les villes de Laayoune et Las Pamas aux Iles Canaries, ont désormais leur ligne maritime directe. L’accostage, dimanche 20 juin, du  bateau « Volcan Tejeda » au port de Laâyoune marque ainsi l’ouverture d’une ligne de transport des passagers tant attendue, aussi bien par la communauté marocaine établie aux Iles Canaries et les voyageurs canariens que par les touristes européens qui se rendent dans l’archipel.

Les villes de Laayoune et Las Pamas aux Iles Canaries, ont désormais leur ligne maritime directe. L’accostage, dimanche 20 juin, du  bateau « Volcan Tejeda » au port de Laâyoune marque ainsi l’ouverture d’une ligne de transport des passagers tant attendue, aussi bien par la communauté marocaine établie aux Iles Canaries et les voyageurs canariens que par les touristes européens qui se rendent dans l’archipel.
L’affluence d’une énorme foule sur le port canarien pour assister au départ de ce premier voyage, traduit bien la satisfaction générale pour l’ouverture de cette liaison maritime Laâyoune-Las Palmas. A côté de la voie aérienne, les résidents des Iles Canaries auront ainsi un choix supplémentaire pour se rendre dans une région avec laquelle ils ont une relation traditionnelle et qui offre de nouvelles opportunités de commerce et de loisirs.
Outre les retombées économiques évidentes pour la région, la nouvelle ligne servira de catalyseur au renforcement des échanges humains et à l’activité touristique entre les Iles Canaries et les provinces du sud du Maroc.
Ainsi, Canariens et Marocains pourront faire le déplacement au Maroc ou dans l’archipel à bord de leurs voitures, alors que les nombreux touristes européens qui arrivent à Tanger via le Détroit, auront la possibilité de faire un détour aussi aux Iles Canaries, à bord de ce bateau qui transporte plus de 300 passagers avec leurs véhicules.
Cette nouvelle ligne permettra aussi aux Marocains résidant à l’étranger et aux ressortissants de certains pays africains résidant aux Iles Canaries de raccourcir le trajet et la durée de leur voyage. Ils éviteront désormais de se déplacer jusqu’à Cadix (sud de l’Espagne) ou Portimao (Portugal) pour aller ensuite jusqu’à Algesiras avant d’embarquer à destination du Maroc.
La société « Naviera Armas », propriétaire du bateau « Volcan Tejeda », est devenue depuis sa création en 1941, parmi les plus importantes compagnies maritimes dans l’archipel des Canaries et dans la Péninsule ibérique. Elle assure actuellement des dessertes reliant les îles de l’Archipel canarien, le Portugal et l’île de Madère.

Laisser un commentaire