Finance: le dynamisme du secteur fait du Maroc un hub régional de la finance et de la banque

Actualités
Le secteur financier marocain a réalisé des avancées considérables saluées à l’unanimité par les organismes économiques et financiers internationaux. Il est devenu une référence dans la région Mena, en contribuant à faire du Maroc un hub pour l’Afrique et une tête de pont pour les investisseurs.  
Les progrès réalisés par le secteur financier sont le fruit des multiples réformes engagées au cours des dix dernières années touchant le secteur bancaire, les assurances, le marché des capitaux et la  politique monétaire.  
Force est de souligner que le statut avancé dont jouit le Maroc avec l’Union européenne renforce l’attractivité du Royaume et le prédispose à jouer un rôle  pionnier dans ce domaine, d’autant qu’il dispose des moyens pour devenir un hub régional et continental performant de la finance et de la banque.

Le secteur financier marocain a réalisé des avancées considérables saluées à l’unanimité par les organismes économiques et financiers internationaux. Il est devenu une référence dans la région Mena, en contribuant à faire du Maroc un hub pour l’Afrique et une tête de pont pour les investisseurs.  
Les progrès réalisés par le secteur financier sont le fruit des multiples réformes engagées au cours des dix dernières années touchant le secteur bancaire, les assurances, le marché des capitaux et la  politique monétaire.  
Force est de souligner que le statut avancé dont jouit le Maroc avec l’Union européenne renforce l’attractivité du Royaume et le prédispose à jouer un rôle  pionnier dans ce domaine, d’autant qu’il dispose des moyens pour devenir un hub régional et continental performant de la finance et de la banque.
A cet effet, et continuant sur sa lancée dynamique, le Maroc est résolument engagé dans la voie de la convergence vers les standards de l’UE du cadre légal, institutionnel et réglementaire régissant ce secteur.  
Par ailleurs, le lancement du nouveau projet de la place financière de Casablanca, qui constitue le pôle financier du Royaume, s’inscrit dans cette dynamique sectorielle et participe d’une volonté ferme visant à conforter le positionnement du Maroc aux niveaux régional et continental.
Le secteur financier ne cesse de montrer sa solidité et sa stabilité en faisant preuve d’une bonne résilience face aux aléas et évolutions du contexte international. D’autre part, les réformes engagées ont conduit à une mise en conformité de l’ensemble du secteur financier aux normes réglementaires internationales et à une sécurisation accrue du secteur bancaire, limitant ainsi l’exposition au risque systémique induite par la mondialisation et la libéralisation des économies.  
Ces réformes ont permis de consolider la stabilité du secteur bancaire, d’accroître la crédibilité de la banque centrale et de sa politique monétaire, de maintenir un cadre macro économique stable et d’améliorer l’efficience et la transparence du marché des capitaux.
Elles ont largement contribué  à octroyer au secteur de l’intermédiation financière une place essentielle au sein de l’économie, lui permettant de jouer un rôle crucial dans le processus d’accumulation du capital et de protection du patrimoine, et de devenir un système de référence à l’échelle régionale, aux performances saluées à l’unanimité par les organismes économiques et financiers internationaux.
En outre, le secteur financier marocain s’internationalise de plus en plus et son expansion africaine se confirme davantage en devenant une référence dans la région Mena.  La dynamique des entreprises marocaines sur le continent africain est sans précédent et la présence effective et très remarquable de plusieurs banques marocaines (BMCE, Attijariwafa bank , Banque Populaire, etc.) dans plusieurs pays africains, ont contribué à asseoir la notoriété du Maroc en tant que référence régionale dans la finance et la banque.
Il faut dire aussi que le secteur financier a contribué également à faire du Royaume non seulement une destination pour les investissements, mais également une terre d’accueil pour les entreprises africaines en quête de cotation boursière, un pays de domiciliation des plus grands cabinets d’expertise juridique ou de logistique que suppose précisément l’émergence du Maroc en tant que plateforme financière régionale.
La position géographique stratégique du Maroc, son dynamisme économique et l’expertise marocaine dans le domaine de la finance et de la banque sont autant d’atouts qui font du Royaume une plateforme financière de premier ordre sur le continent africain.

Laisser un commentaire