Maroc-Investissements : la nouvelle stratégie de l’AMDI

Maroc-Investissements : la nouvelle stratégie de l’AMDI

Actualités
Maroc-Investissements : la nouvelle stratégie de l’AMDIPortée par la confirmation des bons indicateurs de l’économie marocaine, l’Agence de Développement des Investissements (AMDI) se veut plus entreprenante en direction des investisseurs étrangers, particulièrement ceux qui ne connaissent pas, ou pas assez, le marché marocain. Devant un groupe d’opérateurs britanniques, réunis lundi 3 mai à la Chambre de commerce britannique à Casablanca, le directeur de l’AMDI, Fathallah Sijilmassi a énuméré divers atouts de l’économie du pays. Une croissance régulière et confirmée au cours de dernières années, des équilibres préservés durablement, une discipline budgétaire et monétaire ancrée depuis les années 80.

Autant de performances qui ont permis au Maroc de confronter la crise économique et financière mondiale avec moins de dégâts que dans d’autres pays de même niveau de développement. Ces résultats ont toutefois été obtenus grâce à des choix décisifs qui s’inscrivent dans la durée, a expliqué le responsable de l’AMDI, pour qui le Maroc « a choisi une ouverture et une accélération très nette sur les cinq dernières années ». Cette stratégie a commencé à donner ses fruits. En témoignent les réalisations accomplies en matière d’infrastructures : poursuite du maillage autoroutier, construction du port Tanger Med, l’une des plus importantes plates-formes logistiques pour conteneurs en méditerranée. Sans oublier les lourds investissements injectés dans la construction de nouvelles villes, dans le développement social, ainsi que les grands projets d’avenir en matière d’énergie solaire, etc. Cet élan économique a été apprécié positivement par l’Agence internationale de rating Standard § Poors, qui a accordé au Maroc la notation Investment Grade pour 2009. Une évaluation confortant celle de l’autre Agence internationale Fitch Ratings qui avait crédité le Maroc, l’année précédente, d’une bonne confiance à l’international. Ces appréciations s’ajoutent à celles de l’Union européenne, premier partenaire économique du Maroc, et qui traitent avec le Royaume en tant que partenaire privilégié et crédible. L’AMDI peut ainsi se prévaloir d’atouts importants, à la mesure de son ambition d’être l’interlocuteur des investisseurs là où ils se trouvent. Et la création d’antennes de l’Agence à Paris, Londres, Madrid et Milan s’inscrit précisément dans cette perspective.

Laisser un commentaire