Maroc: 800.000 visiteurs au Salon International de l’Agriculture

Maroc: 800.000 visiteurs au Salon International de l’Agriculture

Actualités
Maroc: 800.000 visiteurs au Salon International de l’AgriculturePour sa cinquième édition cette année, le Salon International de l’Agriculture du Maroc (SIAM), devenu désormais un rendez-vous incontournable pour les professionnels, a offert une véritable vitrine à l’agriculture marocaine, en exposant toute la diversité et le potentiel de développement de l’agriculture au niveau local comme à l’international. Les organisateurs s’attendaient à accueillir un demi million de visiteurs. A la clôture de l’événement, dimanche 3 mai, se sont quelque 800.000 qui ont fait le déplacement à cette énorme foire, s’étendant sur 10 ha. Avec 840 exposants, parmi lesquels 184 étrangers représentant 30 pays, le SIAM confirme ainsi, au fil des années, sa vocation de véritable bourse agricole. Les dernières

innovations dans les diverses filières de l’agriculture et de l’élevage y sont exposées : produits agricoles améliorés, techniques d’élevage, produits de terroir valorisés, agriculture biologique, machines dernier cri, etc. D’ailleurs, les concessionnaires de machines agricoles étaient présents en force, puisqu’ils ont réalisé un chiffre d’affaires important lors de la précédente édition du Salon. Au niveau de la participation étrangère, on comptait des exposants de différentes régions du monde, particulièrement du Maghreb, d’Afrique et d’Europe. L’Allemagne était, d’ailleurs, l’invité d’honneur du 5ème SIAM. A cette occasion, un accord de coopération a été signé entre le Maroc et l’Allemagne pour le développement de la filière de l’alimentation du bétail reproducteur et l’appui au plan viandes rouges et vaches laitières. D’édition en édition, le SIAM gagne ainsi en maturité et devient un rendez-vous emblématique du Plan Maroc Vert, dont l’objectif est la mise à niveau et la modernisation des différentes filières de l’agriculture du pays. En premier lieu, la restructuration de la céréaliculture à travers l’encadrement et le soutien des petits agriculteurs à mieux s’organiser pour rendre la filière plus rentable, et améliorer ainsi leurs revenus.

Laisser un commentaire