Maroc-environnement: La célébration de la Journée de la Terre a tenu ses promesses

Actualités
La célébration de la Journée de la Terre a tenu toutes ses promesses au Maroc, où la capitale Rabat a été choisie pour la première fois cette année, parmi six premières villes dans le monde, pour marquer cet événement environnemental d’envergure internationale.
Une semaine durant, du 17 au 24 avril, des milliers d’actions ont été entreprises avec l’implication de la société civile, des pouvoirs publics, des entreprises, etc.
Evénement d’ampleur internationale destiné à sensibiliser à la cause écologique, la journée de la terre est désormais célébrée non seulement aux Etats-Unis où elle a été lancée pour la première fois en avril 1970, mais partout dans le monde.

La célébration de la Journée de la Terre a tenu toutes ses promesses au Maroc, où la capitale Rabat a été choisie pour la première fois cette année, parmi six premières villes dans le monde, pour marquer cet événement environnemental d’envergure internationale.
Une semaine durant, du 17 au 24 avril, des milliers d’actions ont été entreprises avec l’implication de la société civile, des pouvoirs publics, des entreprises, etc.
Evénement d’ampleur internationale destiné à sensibiliser à la cause écologique, la journée de la terre est désormais célébrée non seulement aux Etats-Unis où elle a été lancée pour la première fois en avril 1970, mais partout dans le monde.
Cette année, six premières villes ont été choisies pour la célébration de ce 40e anniversaire de la journée de la terre: Washington, New York, Buenos Aires, Tokyo, Kolkata (Calcutta) et Rabat.
Le choix de Rabat n’est pas fortuit. Il s’explique par l’intérêt porté à la cause  environnementale au Maroc en général et dans sa capitale en particulier. Celle-ci compte en effet un ratio de 20 m2 d’espaces verts pour chaque citoyen, soit le double de la moyenne internationale requise.
Au cours de cette semaine verte, plus de 11000 actions écologiques ont été initiées au Maroc, dont 1500 ont été réalisées par des entreprises, ce qui traduit l’implication de diverses composantes de la société dans la préservation de l’environnement.
Parmi les actions les plus importantes figurent le programme Eco-Ecole qui tend à la généralisation des programmes de sensibilisation et d’éducation au respect de l’environnement, l’éradication progressive des sacs en plastique, la préservation des écosystèmes marins côtiers et la lutte ciblée contre la désertification dans deux régions du pays, particulièrement sensibles.
Autres programmes lancés dans la foulée de ces célébrations, la mise en valeur piscicole des retenues de barrages afin de favoriser la lutte biologique contre la prolifération des algues, ainsi que la dépollution de la vallée de l’oued Bouregreg, près de Rabat.

Laisser un commentaire