Maroc – Niger : Aide humanitaire pour le Niger, confronté à une grave crise alimentaire

Actualités
Le Maroc a envoyé dimanche 4 avril, une aide humanitaire d’urgence au Niger, marquant ainsi sa solidarité agissante avec ce pays d’Afrique confronté à une crise alimentaire très sévère.
Le pont aérien humanitaire a été acheminé par trois avions chargés d’aides d’urgence, dont des denrées alimentaires de premières nécessités et des médicaments. Ils ont quitté dimanche le Maroc à destination du Niger.

Le Maroc a envoyé dimanche 4 avril, une aide humanitaire d’urgence au Niger, marquant ainsi sa solidarité agissante avec ce pays d’Afrique confronté à une crise alimentaire très sévère.
Le pont aérien humanitaire a été acheminé par trois avions chargés d’aides d’urgence, dont des denrées alimentaires de premières nécessités et des médicaments. Ils ont quitté dimanche le Maroc à destination du Niger.
L’aide humanitaire marocaine intervient en réponse aux appels urgents lancés à la communauté internationale par le gouvernement du Niger. En effet, la population nigérienne, particulièrement les enfants, est affectée par une grave crise alimentaire. Les autorités nigériennes estiment à quelque 58% le nombre de Nigériens qui font face à une insécurité alimentaire « sévère ou modérée ».
Fidèle à ses positions de solidarité avec les pays africains, le Maroc figure ainsi parmi les premiers pays à avoir réagi aux appels des autorités nigériennes. Ces dernières avaient lancé en mars « un appel pressant » à la communauté internationale pour un « soutien massif » en vue de faire face à la famine qui frappe une grande partie de la population du pays.
Ce n’est pas la première fois que le Maroc réagit aussi promptement à l’appel du Niger. En septembre 2009, Rabat avait envoyé des aides similaires au Niger pour l’aider à faire face aux inondations qui avaient sinistré le pays.
Plus récemment, en janvier 2010, Rabat avait alloué une aide au Niger pour l’achat d’engrais dans la perspective de la campagne agricole. Cette aide « permettra d’améliorer la productivité et la compétitivité de la production agricole, condition indispensable à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire et à l’amélioration des revenus des producteurs ruraux », avait alors indiqué le ministre nigérien du Développement agricole, M. Mahaman Moussa.
Le Maroc avait aussi financé plusieurs actions dans le domaine du développement agricole au Niger, en particulier le financement des semences d’urgence lors des campagnes agricoles 2001, 2002, 2003 et, en 2005, un don de mille tonnes d’engrais minéraux.

Laisser un commentaire