Soutien massif des marocains d’Europe au 1 er sommet Maroc UE de Grenade.

Actualités
Près de 11000 marocains, venus d’Espagne, d’Italie, de Belgique, de France, du Portugal, ainsi que de toute l’Europe, ont manifesté hier à Grenade, en marge du premier sommet Maroc-Union européen, leur soutien massif à leurs pays d’origine, et à son arrimage à l’Union européenne. Brandissant des drapeaux du Maroc, de l’UE, ainsi que de leur pays d’installation, ces milliers de Marocains ont rappelé la communauté de destin qui unit désormais le Royaume chérifien avec  l’Europe, rappelant ainsi que  le chemin parcouru par la Royaume est remarquable à beaucoup d’égards.

Près de 11000 marocains, venus d’Espagne, d’Italie, de Belgique, de France, du Portugal, ainsi que de toute l’Europe, ont manifesté hier à Grenade, en marge du premier sommet Maroc-Union européen, leur soutien massif à leurs pays d’origine, et à son arrimage à l’Union européenne. Brandissant des drapeaux du Maroc, de l’UE, ainsi que de leur pays d’installation, ces milliers de Marocains ont rappelé la communauté de destin qui unit désormais le Royaume chérifien avec  l’Europe, rappelant ainsi que  le chemin parcouru par la Royaume est remarquable à beaucoup d’égards.
En effet, il est utile de rappeler que le Maroc, ne disposant pas de ressources minières ou de réserves en hydrocarbures, a réussi à mettre à niveau son outil de production, à construire plus de 1000 Km d’autoroutes en mois d’une décennie, et à devenir le premier réceptacle d’Investissement étranger dans la région du Maghreb, avec une moyenne dépassant les 4 Milliards d’€ par an. La manifestation de Grenade, devant le palais des congrès témoigne également de la force du lien que conservent le Résidents Marocains à l’étranger avec leur patrie natale, et de leur envie de voir cette dernière mettre en place un partenariat fort avec l’Union européenne. Ceci, bien entendu, engage les deux parties, puisque le Maroc devra mettre à niveau son arsenal réglementaire à tous les niveaux, et   profitera en ce sens de l’acquis communautaire et de la longue expérience de l’Union Européenne. Au-delà de ces éléments, peu d’entre nous réalisent quelles profondes transformations le Statut avancé octroyé au Maroc par l’Union européenne en 2008 va enclencher, car il permettra une plus grande fluidité des échanges, ainsi qu’une amélioration de l’aide européenne en faveur du Maroc, ciblant les secteurs porteurs. Un autre enjeu crucial explique la présence massive et spontanée des marocains d’Europe à Grenade : le fait que le Maroc soit un interlocuteur incontournable dans le dialogue interculturel et inter-religieux, élément bien compris par l’Union Européenne, qui a décidé de miser sur le pays le plus ouvert et le plus tolérant de la région.

Laisser un commentaire