« La Ville Verte Mohammed VI », projet avant-gardiste au diapason des normes environnementales internationales

Actualités
La fibre verte du Maroc se concrétise et se confirme de plus en plus sous forme de projets ambitieux et d’initiatives avant-gardistes faisant de l’environnement une priorité stratégique pour le pays. Le projet de «La Ville Verte Mohammed VI » en est un exemple éloquent.
En effet, le Maroc vient de lancer un nouveau projet urbanistique à Benguerir baptisé « Ville Verte Mohammed VI ». D’une conception totalement orientée vers le développement durable, cette nouvelle ville écologique mise sur l’obtention de la plus prestigieuse certification internationale en matière d’environnement (LEED ND).

La fibre verte du Maroc se concrétise et se confirme de plus en plus sous forme de projets ambitieux et d’initiatives avant-gardistes faisant de l’environnement une priorité stratégique pour le pays. Le projet de «La Ville Verte Mohammed VI » en est un exemple éloquent.
En effet, le Maroc vient de lancer un nouveau projet urbanistique à Benguerir baptisé « Ville Verte Mohammed VI ». D’une conception totalement orientée vers le développement durable, cette nouvelle ville écologique mise sur l’obtention de la plus prestigieuse certification internationale en matière d’environnement (LEED ND).
Ce futur pôle urbain, le premier du genre sur le continent africain, est lancé par l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), un fleuron de l’économie nationale, qui est l’investisseur principal dans ce projet de développement durable.
Il s’agit d’un grand chantier qui sera réalisé en trois phases sur une période d’une dizaine d’années. Il nécessitera un investissement d’environ 176 millions d’euros. Privilégiant l’environnement, il sera à l’avant-garde en matière environnementale dans la maîtrise des émissions de CO2 pour les transports (pistes cyclables, bus électriques…).
La « Ville verte Mohammed VI » abritera plusieurs activités novatrices et créatrices d’emplois de nature à impulser une nouvelle dynamique socio-économique dans la région en lui donnant une vocation dans les métiers de services et de logistique.
Elle comportera un complexe administratif, des ensembles résidentiels, une plate-forme médicale et hospitalière, un terrain de sport et une école d’athlétisme, un centre commercial et des équipements publics. Elle comportera également un centre universitaire, un technopôle  et un resort golfique, etc.
C’est un projet totalement orienté vers le développement durable visant à faire des économies d’eau et d’énergie, à respecter l’environnement, en s’inscrivant intégralement dans la mouvance écologique et l’esprit du développement durable.
Ainsi, en matière d’économie d’eau, les concepteurs du projet ont prévu une station d’épuration et réutilisation des eaux usées pour l’irrigation, un système d’irrigation optimisé (goutte-à-goutte) et un golf semi-aride.
A cet effet, la ville verte intégrera les normes d’une gestion responsable de l’eau, stockage des eaux de pluie, recyclage des eaux usées et double circuit : eau potable-eau grises, etc.
Pour ce qui est d’économie d’énergie, cette nouvelle ville utilisera l’énergie solaire, l’isolation optimisée des bâtiments pour  diminuer la climatisation et le chauffage ainsi que l’éclairage avec lampes à basse consommation.
Par ailleurs, le volet recherche et développement n’est pas en reste puisqu’il sera confié à l’université Mohammed VI polytechnique qui œuvrera de concert avec d’autres centres de recherche et universités nationales et internationales autour de pôles d’excellence favorisant le développement de la recherche et de la créativité.
Pour garantir la pérennité de ce projet, une approche partenariale a été privilégiée engageant le secteur public et privé. C’est un projet qui sera certainement vital et bénéfique pour la région de Rhamna, viable et pérenne puisqu’il implique les collectivités locales, la Fondation Rhamna pour le développement durable, l’OCP et d’autres investisseurs publics et privés.
Il faut dire que ce projet d’envergure s’inscrit dans le cadre d’une stratégie environnementale globale et bien intégrée initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à mettre le Royaume sur les bons rails du développement durable, harmonieux, responsable et respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire