Partenariat Maroc – UE : sous le signe de l’excellence et de l’exceptionnalité

Actualités
Partenaire privilégié de l’Union Européenne (UE), le Maroc bénéficie de par son Statut Avancé d’un appui européen considérable et d’une implication sans faille dans les différentes réformes engagées et les grands projets structurants du Royaume.
En effet, l’octroi du Statut Avancé au Maroc ouvre de nouveaux horizons et  de grandes perspectives pour le Royaume dans son partenariat avec l’UE en impulsant une nouvelle dynamique qui marque, plus que jamais, leur coopération politique et socio-économique du sceau de l’excellence et de l’exemplarité.

Partenaire privilégié de l’Union Européenne (UE), le Maroc bénéficie de par son Statut Avancé d’un appui européen considérable et d’une implication sans faille dans les différentes réformes engagées et les grands projets structurants du Royaume.
En effet, l’octroi du Statut Avancé au Maroc ouvre de nouveaux horizons et  de grandes perspectives pour le Royaume dans son partenariat avec l’UE en impulsant une nouvelle dynamique qui marque, plus que jamais, leur coopération politique et socio-économique du sceau de l’excellence et de l’exemplarité.
Il faut dire que les relations bilatérales entre le Maroc et l’UE sont au beau fixe et connaissent d’année en année une évolution très positive et exceptionnelle à tous les niveaux. Il en témoigne le niveau très avancé de coopération financière entre les deux parties qui constitue l’instrument permettant de traduire concrètement leurs ambitions politiques.
Dans ce cadre, l’UE a consacré sur les quatre dernières années environ 10 milliards de dirhams déboursés au bénéfice du Royaume. Ceci fait du Maroc le premier bénéficiaire de tous les pays du voisinage et le 2ème  bénéficiaire au monde.
Les montants alloués au Maroc au titre de l’année 2008 et ceux programmés pour l’année 2009 s’inscrivent toujours dans le même trend haussier qui illustre bel et bien l’exceptionnalité du partenariat entre le Maroc et l’Union Européenne.
Cet appui européen s’est matérialisé par l’octroi au Maroc d’une enveloppe budgétaire de 227,9 millions d’euros au titre des paiements débloqués par l’UE en 2008 pour le financement de pas moins de 120 projets de développement entrepris par le Royaume dans des secteurs d’activités prioritaires pour le pays.
Ces fonds ont servi au financement de plusieurs projets dans des secteurs d’activité aussi diversifiés que les énergies avec un montant de 482 millions de Dh, les routes rurales (108 millions de Dh), l’administration publique (806 millions de Dh), la couverture médicale (442 millions de Dh) et l’éducation et l’alphabétisation (187 millions de Dh).
L’UE est résolument engagée pour accompagner le Maroc dans ses chantiers de réforme. Elle affiche sa volonté de s’impliquer davantage au titre de l’année 2009 dans les programmes d’appui sectoriel à la réforme de la santé (86 millions euro), la mise en œuvre de la stratégie de l’Education (93 millions euro), le soutien aux investissements et exportations (60 millions d’euro), et l’eau et l’assainissement (50 millions d’euro). L’UE prévoit également de consolider ses programmes concernant l’accompagnement aux recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (8 millions d’euros) ainsi que la mise en œuvre de l’accord d’association (20 millions d’euros).
En outre, un appui financier d’un montant totalisant 115 millions d’euro sera également accordé au Maroc au titre de l’exercice budgétaire 2010. Il portera principalement sur le domaine agricole avec 40 millions d’euros, la réforme de la justice avec 20 millions d’euros, le désenclavement des zones isolées avec 25 millions d’euro et la formation professionnelle avec 30 millions d’euro.
Le soutien financier substantiel et la forte implication européenne dans les grands chantiers du Royaume témoignent de l’exemplarité, de l’exceptionnalité et de l’excellence des relations entre le Maroc et l’UE qui s’évertuent toujours à aller de l’avant dans le cadre du Statut Avancé du Maroc.

Laisser un commentaire