Le Maroc, un exemple pour la communauté internationale de l’eau

Actualités
Le Maroc a capitalisé une grande expérience dans le domaine de la gestion des ressources en eau. Il a adopté une approche globale pour la bonne gouvernance de ce secteur stratégique, en faisant preuve de clairvoyance et de perspicacité.
De ce fait,  Il est considéré de l’avis des experts de l’eau comme un pays modèle et exemplaire en la matière.  C’est ce que vient de confirmer le président du Conseil Mondial de l’Eau (CME), M. Loïc Fauchon qui affirme que «le Maroc reste un exemple pour la communauté internationale de l’eau». Ce témoignage illustre parfaitement la place qu’occupe le Maroc à ce niveau.

Le Maroc a capitalisé une grande expérience dans le domaine de la gestion des ressources en eau. Il a adopté une approche globale pour la bonne gouvernance de ce secteur stratégique, en faisant preuve de clairvoyance et de perspicacité.
De ce fait,  Il est considéré de l’avis des experts de l’eau comme un pays modèle et exemplaire en la matière.  C’est ce que vient de confirmer le président du Conseil Mondial de l’Eau (CME), M. Loïc Fauchon qui affirme que «le Maroc reste un exemple pour la communauté internationale de l’eau ». Ce témoignage illustre parfaitement la place qu’occupe le Maroc à ce niveau.
En effet, le 5ème  Forum Mondial de l’eau, tenu à Istanbul en Turquie entre le 16 et le 22 mars, a réservé une place de choix au Royaume qui est l’un des fondateurs du CME et du Forum mondial de l’eau. Force est de souligner dans ce cadre que la séance inaugurale de cette manifestation avait été marquée par la remise du Grand Prix Mondial Hassan II de l’eau.
Tout le monde s’accorde à dire que l’expérience marocaine reste riche et importante dans le domaine de la gestion des ressources hydriques. Il faut dire que la politique des barrages initiée par Feu SM Hassan II s’est réalisée d’une manière perspicace, harmonieuse et très intelligente dotant le pays d’importantes et bénéfiques infrastructures hydrauliques.
Ce forum a été une occasion également pour mettre en exergue le travail qui se fait à travers la gestion des bassins versants et de mettre en avant la compétence des différents acteurs marocains intervenant dans la gestion de l’eau, notamment l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) et les régies chargées de la gestion du secteur de l’eau dans les différentes régions du Royaume.
Conscient de l’importance capitale de l’eau, le Maroc a mis en œuvre une stratégie ambitieuse pour la gestion de ses ressources hydriques en veillant à la régulation de la demande et à l’anticipation des besoins et des aléas climatiques. Pour ce, Il s’est basé sur une nouvelle démarche fondée sur une gestion intégrée et durable de l’eau selon une approche par la demande.
Si la gestion marocaine de l’eau est donnée en exemple c’est grâce à la perspicacité et la clairvoyance de Feu SM Hassan II qui a initié, en grand visionnaire, une politique inédite des barrages de l’eau pour irriguer un million d’hectares.
Cette politique a amené le Conseil Mondial de l’Eau à attribuer le nom de Hassan II au prix international le plus prestigieux qui consacre la meilleure œuvre mondiale dans le domaine hydraulique.
L’intérêt particulier accordé à ce secteur si stratégique se pérennise sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui l’inscrit dans les priorités du développement socio-économique du pays.
Le Maroc a réussi à répondre à une demande de plus en plus accrue en eau, en renforçant l’offre par une mobilisation croissante des ressources, garantissant ainsi l’approvisionnement des villes et l’irrigation du million d’hectares.
Il poursuit ses efforts pour mobiliser toutes les ressources hydriques mobilisables en veillant à réaliser d’importantes installations de stockage, à  garantir l’équilibre entre l’offre et la demande et à assurer, dans un souci de solidarité inter-régionale, le transfert des eaux à partir des bassins excédentaires vers les bassins déficitaires.
Un exemple pour la communauté internationale de l’eau, le Maroc avance dans son bonhomme de chemin en optant pour une politique de l’eau qui s’appuie sur les réalisations et les succès du passé et ambitionne particulièrement de relever les nouveaux défis du futur sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire