Coopération financière entre le Maroc et la Banque Européenne d’Investissement (BEI)

Actualités
Présente au Maroc depuis 1978, la  Banque Européenne d’Investissement (BEI) s’est associée au financement de plusieurs projets d’investissement couvrant différents secteurs, à savoir l’énergie, les transports et télécommunications, l’eau et l’environnement, les petites et moyennes entreprises (PME), le capital-investissement, le capital humain, les infrastructures urbaines ainsi que l’assistance technique. La BEI vient d’entamer une nouvelle phase de coopération financière avec le Maroc.

Présente au Maroc depuis 1978, la  Banque Européenne d’Investissement (BEI) s’est associée au financement de plusieurs projets d’investissement couvrant différents secteurs, à savoir l’énergie, les transports et télécommunications, l’eau et l’environnement, les petites et moyennes entreprises (PME), le capital-investissement, le capital humain, les infrastructures urbaines ainsi que l’assistance technique. La BEI vient d’entamer une nouvelle phase de coopération financière avec le Maroc.
En effet, le Maroc et la BEI ont signé deux conventions de financement relatives aux prêts accordés par la BEI à l’Office National de l’Electricité (ONE) pour le financement du projet « Réseaux électriques II » et à la Caisse pour le Financement Routier (CFR) pour le financement de la deuxième tranche du « Programme National des Routes Rurales : PNRR II».
La première convention de financement a porté sur un prêt de 170 millions d’euros au titre de la contribution de la BEI au financement du projet «réseaux électriques II». Le projet « réseaux électriques II » est destiné au renforcement du réseau électrique à travers la réalisation de nouvelles lignes aériennes et de postes électriques répartis sur tout le territoire national et visant à maintenir et améliorer la fiabilité et la qualité de l’alimentation électrique ainsi qu’à réduire les pertes techniques.
La deuxième convention de financement a porté sur un prêt de 60 millions d’euros au titre de la contribution de la BEI au financement de la deuxième tranche du programme national des routes rurales (PNRR II). Cette deuxième tranche du PNRR 2 comprend la construction et l’aménagement de routes rurales situées dans toutes les provinces du Maroc et ce, dans le cadre de la réalisation de l’objectif de 15.500 km de routes rurales à l’horizon 2012 et l’amélioration du taux d’accessibilité des populations rurales pour atteindre 80% à la fin du programme.
La BEI, l’institution financière de l’Union européenne (UE), a été créée en 1958 par le Traité de Rome. Propriété des États membres de l’UE, sa mission consiste à favoriser la réalisation des objectifs politiques de l’UE par l’octroi de financements à long terme en faveur de projets d’investissement.
Les projets considérés doivent relever d’un ou plusieurs des principaux objectifs opérationnels de la BE, à savoir le développement régional; les transports et télécommunications; l’énergie; l’environnement naturel et urbain; la formation du capital humain (santé et éducation); la société de l’information, la recherche-développement et innovation; les petites et moyennes entreprises et la compétitivité internationale de l’industrie.
Les différents types de financements offerts par la BEI sont complémentaires les uns des autres et visent à diversifier la gamme de produits disponibles pour les pays partenaires méditerranéens (PPM) : Prêts directs à long terme pour les projets de grande dimension (d’un coût supérieur à 25 millions d’EUR) Prêts indirects ou globaux, lignes de crédit consenties aux établissements des secteurs bancaire et financier locaux aux fins de rétrocession à des PME.
Les relations de coopération entre le Maroc et la BEI sont fructueuses et d’une meilleure qualité. La nouvelle phase de coopération marque un tournant dans ce sens. Les deux parties réaffirment  leur volonté commune de développer davantage cette coopération dans le cadre du nouveau mandat 2007-2013 de la BEI et du contexte du Statut Avancé du Royaume du Maroc.

Laisser un commentaire