Dialogue Politique Renforcé (DPR) Maroc-UE: vers le renforcement des mécanismes de concertation

Actualités
La tenue de la cinquième session du Dialogue Politique Renforcé (DPR) organisée à Rabat, après quelques semaines de l’octroi officiel du Statut Avancé au Maroc, arrive à point nommé. En effet, elle vient de donner un nouveau souffle aux efforts déployés pour renforcer les mécanismes de concertation entre le Maroc et l’Union Européenne en mettant en exergue les atouts et les avancées réalisées par le Maroc dans plusieurs secteurs et son engagement pour un partenariat fructueux, positif et avancé.

La tenue de la cinquième session du Dialogue Politique Renforcé (DPR) organisée à Rabat, après quelques semaines de l’octroi officiel du Statut Avancé au Maroc, arrive à point nommé. En effet, elle vient de donner un nouveau souffle aux efforts déployés pour renforcer les mécanismes de concertation entre le Maroc et l’Union Européenne en mettant en exergue les atouts et les avancées réalisées par le Maroc dans plusieurs secteurs et son engagement pour un partenariat fructueux, positif et avancé.
Elle constitue une étape importante dans le processus du partenariat Maroc-UE permettant d’examiner les moyens de rendre plus opérationnelle la coopération entre les deux parties et de réfléchir sur les différents domaines d’intérêt commun notamment ceux relatifs aux questions régionales et de la coopération Maroc – UE au sein des instances internationales.
L’objectif étant de développer les mécanismes de coordination et de concertation politique que les deux parties se sont résolument engagées à promouvoir de concert dans le sillage de la nouvelle étape majeure de leurs relations, en l’occurrence le Statut Avancé.
Depuis qu’il a été initié en juin 2004, le Dialogue Politique Renforcé a eu toujours un effet d’entrainement  en enclenchant  une dynamique positive qui a permis au Maroc de renforcer et de compléter le flux des concertations politiques au niveau des commissions sectorielles et des réunions ministérielles.
Le Maroc et l’Union européenne sont déterminés à saisir cette occasion pour renforcer leurs relations. Ils s’orientent vers une plus grande convergence de leurs agendas respectifs,  de leurs vues sur les différentes  thématiques abordées, ainsi que sur les perspectives de coopération maroco-européenne en vue d’assurer une meilleure coordination de leurs actions au niveau politico-stratégique.
Partenaire stratégique de l’UE, le Maroc fait preuve d’un engagement fort pour la mise en œuvre des dispositions du Rapport conjoint sur le Statut Avancé. Il  fait montre également d’un dynamisme soutenu en s’illustrant par ses réformes structurelles engagées et ses grands chantiers ouverts sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Animée d’une volonté politique réelle et ambitieuse, le Maroc vient de franchir une nouvelle étape de son partenariat stratégique avec l’Union Européenne. Autant de réalisations et d’avancées considérables au niveau politique, social et économique qui le prédisposent à jouir de ce statut privilégié. Ainsi, étant premier pays dans le partenariat euro-méditerranéen à bénéficier de ce statut, le Maroc espère que les actions communes soient au diapason des aspirations et  des ambitions respectives.
Cette cinquième session du DPR intervient dans une phase capitale et historique de la coopération Maroc-UE. Elle est de nature à donner une nouvelle impulsion à leur partenariat en mettant en œuvre les jalons d’une action commune, homogène et concertée. Elle contribue de ce fait au développement des mécanismes de coordination et de concertation ce qui permettra d’évoluer de façon opérationnelle et concrète vers le Statut Avancé du Maroc.

Laisser un commentaire