Le Maroc, avancées et réalisations en matière des droits de l’Homme

Actualités
Une longueur d’avance au niveau de sa région, des initiatives singulières et audacieuses et un engagement fort et sans relâche, telles sont les caractéristiques distinctives de la politique du Royaume du Maroc dans le domaine des droits de l’Homme.
Animé d’une volonté ferme et sincère, le Maroc a franchi un grand pas en la matière. En effet, que du chemin parcouru au fil des années traduisant la volonté du pays avec toutes ses forces vives sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de protection et de consolidation des droits de l’Homme et de construction démocratique.

Une longueur d’avance au niveau de sa région, des initiatives singulières et audacieuses et un engagement fort et sans relâche, telles sont les caractéristiques distinctives de la politique du Royaume du Maroc dans le domaine des droits de l’Homme.
Animé d’une volonté ferme et sincère, le Maroc a franchi un grand pas en la matière. En effet, que du chemin parcouru au fil des années traduisant la volonté du pays avec toutes ses forces vives sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de protection et de consolidation des droits de l’Homme et de construction démocratique.
La célébration cette année du 60e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) vient de mettre en exergue les avancés considérables réalisées par le Royaume du Maroc en matière des droits de l’Homme ainsi que sa volonté de poursuivre résolument le parachèvement de la construction de l’Etat de droit et des institutions.
Dans le message adressé à la réunion spéciale du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme (CCDH), Sa Majesté le Roi Mohammed VI a réitéré l’engagement du Maroc en faveur des valeurs et principes qui ont été consacrés par cette déclaration universelle, et réaffirmé son ferme attachement aux droits humains dans leur universalité et leur globalité.
Sa Majesté a annoncé la levée par le Royaume du Maroc des réserves enregistrées au sujet de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme (CEDEF). Il a dénoncé, par la même occasion, les souffrances et les humiliations dont pâtissent les Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf, en violation flagrante des règles les plus élémentaires du droit international humanitaire.
Le Maroc peut se targuer de ses réalisations dans le domaine des droits de l’Homme, lesquelles ont forcé l’admiration et la considération de la part de la Communauté Internationale. Les efforts considérables du royaume se sont soldés par de nombreuses actions concrètes et initiatives pionnières dont notamment la consolidation des droits politiques et civiques, et particulièrement le renforcement de l’égalité entre l’homme et la femme ainsi que l’élargissement de l’espace de la liberté d’expression et d’opinion dans toute sa diversité. Dans ce sens, on ne peut que se féliciter du rôle que jouent le CCDH et Diwan Al Madhalim dans la diffusion et la consécration de la culture des droits de l’Homme, ainsi que dans la consolidation des liens avec le gouvernement et la société civile.
On cite également à titre indicatif le Code de la Famille qui constitue une réalisation phare et pionnière en son genre, d’autant plus qu’elle est une parfaite illustration des progrès réalisés par un pays jeune et ouvert sur les valeurs universelles. On note également le succès enregistré par le Maroc en matière de justice transitionnelle. En effet, cette opération menée dans le cadre de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) constitue une expérience singulière dans son environnement régional et continental, elle est reconnue par l’ONU comme la cinquième du genre dans le monde.
Ainsi, fier de son expérience et de ses réalisations dans ce domaine, le Maroc ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il réaffirme sa ferme volonté de garantir le pluralisme et le droit à la différence, dans le cadre d’une démocratie participative et poursuit inlassablement, en symbiose avec les forces vives du pays, les grands chantiers structurels, institutionnels et législatifs qu’il a initiés en matière de protection et de consolidation des droits de l’Homme et de construction démocratique.
Le Maroc avance avec détermination et engagement fort et sincère dans la voie irréversible de la démocratie et des droits de l’Homme. Il ambitionne de capitaliser davantage de réalisations et d’atouts dans ce domaine pour aller de l’avant et parachever l’édification d’une société démocratique, moderniste et solidaire.

Laisser un commentaire