Maroc-UE : Concertation à Strasbourg entre des parlementaires marocains et européens

Actualités

Une délégation de députés marocains membres de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union Européenne (UE), a tenu du 12 au 14 novembre, en marge de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, une série de rencontres avec plusieurs eurodéputés, toutes tendances politiques confondues.
La délégation parlementaire conduite par Abderrahim Atmoun, coprésident de ladite Commission mixte, a examiné avec les eurodéputés, les voies et moyens d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations bilatérales entre le Royaume et l’UE afin qu’elles franchissent une nouvelle étape partenariale mutuellement bénéfique et d’une dimension encore plus ambitieuse.
Les deux parties ont convenu de maintenir un dialogue continu et régulier en vue d’accélérer le rythme des négociations en cours pour le renouvellement de l’accord d’association et ceux de l’agriculture et de la pêche en y incluant les provinces sud du Royaume.
Le co-président de la Commission parlementaire mixte Maroc UE, s’est félicité à cette occasion, de l’adoption le lundi 12 novembre à Strasbourg, par la majorité des membres de la Commission de l’Agriculture et du développement rural, d’un avis favorable pour le renouvellement de l’accord agricole Maroc-UE, après avoir rejeté tous les amendements hostiles au Maroc.
Atmoun s’est également félicité du vote positif à la Commission des Affaires étrangères et à la Sous-commission des droits de l’Homme du rapport sur les droits de l’Homme et de la démocratie dans le monde au titre de l’année 2017, après le rejet par une majorité absolue, d’une proposition de résolution présentée dans ce rapport contre le royaume du Maroc.
Ces positions traduisent la solidité du partenariat stratégique et mutuellement bénéfique liant l’Union européenne au Maroc sur la base du Statut Avancé dont jouit le Royaume.
Elle traduit également le consensus qui prévoit au sein de l’hémicycle de Strasbourg, autour de la primauté du processus onusien dans le règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain, et la pise de conscience par la majorité des eurodéputés de toutes les manœuvres qui se trament contre la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc.
La délégation marocaine ayant pris part à la plénière au Parlement européen à Strasbourg, était composée des députés Ibtissame Azzaoui (PAM), Belassal Chaoui (RC) et Lahcen Sekkouri (MP).

Laisser un commentaire