Lancement du jumelage Maroc-UE dans le secteur de l’Energie

Actualités

Le lancement officiel du jumelage entre le Maroc et l’Union Européenne (UE), pour l’appui au renforcement du secteur de l’énergie au Maroc, a eu lieu mardi à Rabat.

Ce jumelage, financé par l’UE pour un financement de 1.150.000 euros, s’étale sur une durée de 24 mois (2018-2020). Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Réussir le statut avancé entre le Maroc et l’UE ».

Le programme est inscrit dans le processus de convergence réglementaire vers l’acquis communautaire. Le but est la réalisation des objectifs de la stratégie énergétique nationale au Maroc.

Il s’agit principalement de la sécurité de l’approvisionnement, l’accès généralisé à l’énergie, la maîtrise de la demande et la préservation de l’environnement, précise un communiqué du ministère marocain de l’énergie, des mines et du développement durable.

Au programme de ce jumelage, la mobilisation d’experts européens à Rabat ainsi qu’une série de visites d’étude de cadres marocains en Europe. L’objectif est de renforcer les capacités du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable pour mettre au point des textes réglementaires, notamment en matière de régulation du marché de l’électricité, en référence au processus de convergence.

Il s’agit aussi de l’élaboration d’un diapositif de suivi concernant la mise en œuvre de la stratégie énergétique marocaine au niveau national et régional, et de l’affinement des méthodes du ministère pour l’analyse prospective énergétique à long terme.

D’autres objectifs sont assignés à ce programme, notamment l’amélioration des capacités de la direction de l’électricité au Maroc pour le pilotage et la coordination de la réalisation d’une programmation multi-annuelle des investissements dans la production et le transport.

La modernisation des outils de la direction des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et l’appui du processus de convergence réglementaire figurent aussi parmi les objectifs de ce programme Maroc-UE.

Laisser un commentaire