Accord agricole : Le Maroc et l’UE paraphent un document pour renforcer leur partenariat

Actualités

Le Maroc et l’Union Européenne (UE) ont procédé ce mercredi 31 janvier à Bruxelles, au paraphe d’un document destiné à renforce leur partenariat sur la base de l’accord agricole liant les deux parties.

Cette démarche «s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat agricole entre le Maroc et l’Union européenne sur la base de l’accord agricole entre les deux parties», a confié à l’agence MAP, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Le document a été paraphé lors d’une rencontre tenue à Bruxelles, en présence du ministre marocain de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch et de l’ambassadeur du Maroc auprès de l’UE, Ahmed Réda Chami.

Selon Bourita, il s’agit d’«une étape importante dans un processus qui va se poursuivre dans les prochaines semaines en vue de renforcer ce pilier important de la relation entre le Maroc et l’Union européenne».

Le document en question, apprend-on à Bruxelles, n’a pas été « signé’, mais il a été uniquement « paraphé » car il devait encore être voté à la Commission, au Conseil européen et au Parlement avant d’entrer en vigueur.

Il s’agit selon les mêmes sources, d’un amendement de l’accord de libre-échange agricole qui une fois adopté, devrait rendre cet accord applicable aux produits en provenance du Sahara, conformément à l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de décembre 2016.

D’ailleurs, ces arrangements avaient été déjà convenus en février 2017, par la Haute Représentante de la Commission européenne, Federica Mogherini et le ministre marocain Nasser Bourita pour rendre l’accord agricole conforme aux exigences de la CJUE et assurer ainsi la continuité de la coopération notamment agricole entre les deux parties.

Le Maroc d’un côté et la direction « PAC Sud » de la Commission européenne, présidée par le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici de l’autre, précisent les mêmes sources, sont parvenus à se mettre d’accord sur un texte « qui inclut expressément le Sahara dans l’accord » agricole Maroc-UE.

La réaction du Polisario ne s’est pas fait attendre puisque son délégué pour l’Europe, Mohamed Sidati parle déjà d’ »un jeu très pernicieux au niveau de la Commission européenne qui essaye soit d’écarter le Front Polisario, soit de le marginaliser et surtout de contourner les décisions de la CJUE« .

 

One thought on “Accord agricole : Le Maroc et l’UE paraphent un document pour renforcer leur partenariat

Laisser un commentaire