Pêche: Le Bilan de deux années de partenariat Maroc-UE jugé positif

Actualités

peche-maroc-ueLe partenariat entre l’Union européenne (UE) et le Maroc dans le domaine de la pêche portant sur la période 2014-2018 et les projets de réinvestissement de la contrepartie financière européenne, se poursuivent avec succès.
C’est le constat établi par la 3ème commission mixte du Protocole d’Accord de Partenariat de pêche UE-Maroc (2014-2018), au terme de sa réunion tenue les 18 et 20 octobre à Rabat.
Au cours de cette réunion consacrée à l’évaluation des actions entreprises durant la deuxième année de mise en œuvre de ce Protocole, la commission a examiné aussi bien les activités de pêche réalisées par la flotte de l’UE que la mise en œuvre du soutien financier apporté par l’UE au secteur de la pêche au Maroc.
Les membres de la Commission ont jugé positif le bilan de ces deux années, sur les deux plans, lit-on sur le site «Union européenne, Action extérieure».
L’utilisation des possibilités de pêche disponibles a été satisfaisante aussi bien pour les armateurs de l’UE que pour le Maroc et 74% des fonds de soutien alloués au secteur de pêche marocain, ont été absorbés et orientés vers les objectifs arrêtés en commun accord par les deux partenaires.
La Commission a exprimé sa satisfaction quant à la bonne progression de la mise en application du Protocole d’accord. Elle a convenu et introduit de nouvelles mesures qui rendront les opérations de pêche plus efficaces et œuvreront à une meilleure conformité aux débarquements obligatoires.
Les membres de la Commission mixte, se sont dits confiants quand à la poursuite de la réalisation avec succès, dudit Protocole jusqu’à son terme.
cette réunion, signale-t-on, intervient au moment où Marocains et Européens attendent encore le verdict de la Cour européenne de justice suite au pourvoi en appel déposé le 19 février 2016, par le service juridique du Conseil de l’Union européenne. Le Conseil de l’Europe conteste en effet, l’annulation le 10 décembre 2015, par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de l’accord agricole liant le Maroc et l’UE, suite à une requête du Polisario.
Pour rappel, le Conseil de l’Europe a affirmé en avril 2016, que le Polisario n’avait pas la qualité pour agir devant la Cour de justice de l’Union européenne et par conséquent l’annulation de l’Accord agricole est nulle et non avenue. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire