Bruxelles réaffirme son soutien aux réformes en cours au Maroc

Actualités

maroc-ue-reformesL’Union européenne soutient le processus de réformes en cours au Maroc sur la base des principes inscrits dans la nouvelle Constitution (juillet 2011), a souligné mardi, la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

«Ces réformes sont menées conformément aux engagements internationaux du Maroc en matière de respect des droits de l’Homme», a-t-elle assuré en réponse à une question écrite d’un eurodéputé.

L’Union Européenne, a ajouté Mogherini, «entretient un dialogue politique de haut niveau avec le Maroc et accorde un soutien important à ce partenaire de longue date, notamment à travers la coopération financière aux institutions et à la société civile pour appuyer la réforme de la justice ».

Rappelant que le Royaume du Maroc bénéficie depuis 2008 d’un statut avancé auprès de l’UE, la chef de la diplomatie européenne a précisé que les relations entre Bruxelles et Rabat sont régies par un cadre de coopération multiforme. Les deux partenaires, a-t-elle ajouté, entretiennent également «un dialogue renforcé sur les plans politique et sécuritaire dans le cadre de la politique européenne de voisinage ».

Concernant la position de Bruxelles au sujet du litige territorial opposant le Maroc et l’Algérie par Polisario interposé autour de la zone sud du Sahara marocain, Federica Mogherini a réaffirmé en réponse à une question d’un eurodéputé sur le Sahara, que «l’Union européenne encourage les parties à rechercher une solution négociée au conflit autour du Sahara et soutient le processus onusien».

L’UE, a-t-elle ajouté, soutient les efforts du Secrétaire général de l’Onu pour parvenir à une «solution politique juste, durable et mutuellement acceptable».

Mogherini qui parlait au nom de la Commission européenne, a également, fait état de la préoccupation de l’UE par la persistance de ce conflit aux limites de ses frontières sud et ses implications notamment sur la sécurité et le respect des droits de l’homme dans les camps de Tindouf, ainsi que sur l’intégration dans la région maghrébine.

Laisser un commentaire