Le Maroc célèbre la 12ème journée nationale du migrant

Actualités

mre-marocLe Maroc a célébré ce lundi 10 août, la 12ème journée nationale du migrant sous le thème : «La femme marocaine émigrée : parcours et défis».

Une célébration qui revêt toute son importance dans la mesure où elle intervient au moment où une grande partie de la communauté marocaine établie à l’étranger, se trouve sur le sol marocain à l’occasion des vacances d’été.

L’événement est rehaussé par les récentes directives royales en faveur des Marocains Résidants à l’Etranger (MRE), contenues dans le dernier discours que le Roi Mohammed VI a dressé à la Nation le 30 juillet dernier, à l’occasion du 16ème anniversaire de la fête trône.

Suite à ce discours, le département des affaires étrangères et de la coopération a annoncé un train de mesures inédites devant améliorer à fond, les prestations des services consulaires au profit des quelques cinq millions de Marocains Résidants à l’Etranger, dont 48% de femmes. 85% de cette communauté réside en Europe.

Le ministre des MRE et de la Migration, Anis Birou a saisi l’occasion pour souligner le caractère « très particulier » que revêt cette année, la journée nationale du migrant.
Parmi les mesures phares prises conformément aux directives royales, il s’agit, a-t-il rappelé, de la mise en place d’une plateforme électronique et l’ouverture d’un guichet administratif unique.

Laquelle plateforme, a-t-il précisé, a pour objectif «d’informer les Marocains du monde de tous les détails concernant des questions administratives liées notamment à l’achat d’un bien immobilier ou à la réalisation d’un investissement».

Cette commémoration, la 12ème depuis son lancement en 2003, a été marquée, comme par le passé, par l’organisation de diverses activités notamment sociales et culturelles dans les différentes régions, préfectures et provinces du Royaume.

A la même occasion, un hommage appuyé a été rendu à la femme émigrée en reconnaissance pour sa contribution remarquable au développement socioéconomique du Royaume. Les transferts d’argent des MRE constituent en effet, une des principales sources de devises pour le pays d’origine en plus de leur contribution au rapprochement entre les peuples et les cultures.

L’événement a été aussi l’opportunité d’engager des débats francs et directs sur les solutions à apporter aux problèmes et difficultés auxquels sont confrontés les MRE, aussi bien au Maroc que dans leurs pays d’accueil.
Les MRE qui constituent de vrais ambassadeurs du Royaume à l’étranger  et méritent fort bien cette attention à tous les égards.

Laisser un commentaire