Federica Mogherini à Rabat pour faire le point sur le partenariat UE-Maroc

Actualités

mogherini-au-marocFederica Mogherini, la Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité  a entamé mardi 21 juillet à Rabat, sa première visite officielle dans le Royaume depuis sa nomination à ce poste en novembre 2014.

Au premier jour de ce déplacement, Federica Mogherini a eu des entretiens avec le ministre marocain des affaires étrangères, Salahedine Mezouar et devait être ensuite reçue par le Chef de gouvernement, Abdelillah Benkirane et les présidents des deux chambres du parlement marocain.

La Haute représentante européenne a confié à la presse locale, que le Maroc constitue un partenaire privilégié de l’Union Européenne particulièrement dans le domaine de la sécurité, de la prévention, de la lutte contre le terrorisme et en matière de gestion du phénomène migratoire.

Federica Mogherini va également essayer de s’informer sur l’état d’avancement des nombreux chantiers de réformes engagées par le Royaume dans les domaines politiques, socio-économiques et culturels.

Elle profitera de la même occasion, pour faire le point des priorités inscrites sur l’agenda bilatéral, à savoir la mise en œuvre de l’Accord agricole, de l’Accord de pêche et du Partenariat pour la mobilité, ainsi que les négociations en cours sur l’ALECA (Accord de libre-échange) et la participation du Maroc aux opérations de gestion de crise.

Les perspectives de coopération maroco-européenne, les questions d’intérêt commun d’ordre régional et international ainsi qu’un soutien supplémentaire de l’UE aux réformes en cours au Maroc et les moyens de relever les défis communs en matière de paix, de sécurité et de développement durable, seront au menu des discussions de Mogherini avec les responsables marocains.

La première visite officielle au Maroc de Federica Mogherini qui est accompagnée d’Alain Le Roy, Secrétaire général du Service Européen pour l’Action Extérieure, revêt pour les Marocains un intérêt particulier, puisque l’UE est le principal partenaire commercial du Royaume, avec des échanges totaux d’environ 27 milliards d’euros en 2013.

Laisser un commentaire