Le Maroc rejoint le club de l’OCDE

Actualités

ocdeeLe Maroc vient de rejoindre le club de l’OCDE en signant, lundi à Paris, un accord pour le rapprochement entre le Royaume et l’organisation transnationale, qui emboîte ainsi le pas à l’Union Européenne dans son soutien aux réformes menées par le Maroc.

Le programme de collaboration bilatéral Maroc-OCDE a été signé le 15 juin à Paris, par le chef du gouvernement Marocain Abdelilah Benkiran et le secrétaire général de l’Organisation, Angel Gurría. Il porte sur des domaines aussi divers que le commerce, l’investissement, la bonne gouvernance publique, etc. Le Maroc participera également aux travaux de 9 Comités de l’OCDE.

Etalé sur deux ans, ce programme permettra de faire progresser les réformes au Maroc, qui pourra aussi tirer profit de l’expertise de l’OCDE en matière de conduite de réformes publiques réussies. Pour Angel Gurría, « l‘établissement d’un programme-pays résulte de la détermination du Maroc à collaborer plus étroitement aux travaux de l’OCDE et à promouvoir les réformes socio-économiques nécessaires ».

Seul pays en Afrique et dans la région MENA à adhérer à ce programme, le Maroc pourra mener des études conjointes avec l’OCDE, en plus de l’échange d’information et le partage de données statistiques.

Le rapprochement du Maroc avec l’OCDE, qui compte 34 pays membres à travers le monde, presque tous appartenant aux pays développés, est à mettre en rapport avec le solide partenariat existant entre le Maroc et l’Union Européenne.

Ce partenariat avait été couronné, en 2008, par la décision de l’UE d’accorder au Maroc le Statut avancé. Une position privilégiée pour un pays du Sud de la méditerranée dont le partenariat rapproché avec l’ensemble européen évolue chaque année vers davantage de convergence au niveau politique, aussi bien qu’économique, commercial, humain…

Laisser un commentaire