France : L’AFD prévoit 600 millions d’euros d’investissements au Maroc

Actualités

afd-maroc1La France a l’intention d’engager dans les deux années à venir, un investissement conséquent au Maroc, destiné au financement des projets de développement durable dans le Royaume.

Au titre de cet engagement, l’Agence Française de Développement (AFD) compte injecter dans les projets retenus, entre 550 et 600 millions d’euros pour les trois années à venir.

L’AFD est une institution financière spécialisée qui porte aussi le statut d’établissement public à caractère industriel et commercial. Elle est spécialisée en tant qu’instrument d’aide publique française au développement, dans le financement des projets de développement économique et social dans de nombreux pays en développement et assure la promotion de l’économie de la France d’outre-mer.

L’Agence est placée sous la tutelle du ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi (MINEFE), du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE), du ministère de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration (MIOMCT).

Lors de la cérémonie de signature des protocoles portant sur le closing financier des bailleurs de fonds pour le complexe solaire Noor au Maroc, directeur exécutif en charge des risques à l’AFD, Eric Baulard a précisé que les fonds de l’AFD couvriront la période 2014-2017.
Les secteurs concernés par ces fonds français, seraient, selon le manager français, les énergies renouvelables, la formation et l’appui aux stratégies sectorielles lancés par le gouvernement marocain.

Avec un cumul de 2,5 milliards d’Euros, le Maroc constitue le premier bénéficiaire au monde, des investissements extérieurs de l’AFD.
Les financements de l’agence financière française au royaume, touchent de nombreux secteurs d’activités, dont notamment le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale, l’emploi, la réduction des inégalités sociales et territoriales, l’éducation, la santé, l’habitat insalubre, la croissance durable ou la préservation de l’environnement.

A signaler enfin, que conformément à la politique d’aide au développement de l’Etat français, l’AFD qui est présente dans quatre continents à travers un réseau de 70 agences et des bureaux de représentation, dont 9 dans l’Outre-mer et un à Bruxelles, agit depuis soixante-dix ans, pour combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer.

Laisser un commentaire