Maroc: Al Omrane booste l’habitat social dans la zone sud

Actualités

omrane-saoLe groupe Al Omrane, promoteur immobilier de l’Etat, a accéléré la cadence de ses projets d’habitat social et de moyen standing dans le cadre du programme national de lutte contre l’habitat insalubre et de résorption des bidonvilles dans les provinces sud du Royaume.

Lors du Conseil d’Administration de la Société Al Omrane (SAO) Al Janoub, présidé mercredi à Laâyoune, par Badr kanouni, président du Directoire du groupe Al Omrane, les intervenants ont dressé un bilan plus que positif des projets d’habitat initiés ou projetés dans les grandes villes de la zone sud.

Grâce aux efforts soutenus d’Al Omrane et des autres intervenants institutionnels dans le secteur de l’habitat, les trois grandes agglomérations de la zone sud, Laâyoune, Dakhla et Boujdour, figurent désormais sur la liste des cités du Royaume sans bidonvilles.

Les grands chantiers d’Al Omrane ont également permis en collaboration avec d’autres intervenants, le relogement de plus de 22.000 familles bidonvilleoises, et l’amélioration des conditions de vie de 20.000 familles dans le cadre des programmes d’aménagement urbain et de requalification.

Le groupe tient déjà dans ses tiroirs, un ambitieux programme pour les cinq prochaines années (2015-2020), qui consiste en la construction de 10.817 nouveaux logements pour un investissement de 1.1 Milliards de DH.

De son côté, la SAO Al Janoub a annoncé la livraison à ce jour, de 4900 habitats sociaux et logements moyen standing dans les villes de Laayoune, Boujdour, Dakhla, Tan-Tan, Guelmim et Tata.

Pour l’année 2015, la filiale de la holding Al Omrane dans la zone sud, prévoit le lancement des chantiers de 5.119 nouveaux logements et l’achèvement de 7.451 autres.

La, la SAO Al Janoub a déboursé, selon son directeur, Rachid Hadadi, près de 2,5 milliards de DH à fin novembre 2014, pour la construction de 65.000 habitats, l’amélioration de vie de 42.000 familles habitant les bidonvilles ou celles bénéficiant des programmes de mise à niveau urbaine, et l’ouverture à l’urbanisation de 1700 Hectares.

Le patron du groupe Al Omrane, a saisi l’occasion pour souligner le rôle stratégique de son groupe et qui, a-t-il dit, s’inscrit dans la droite ligne des Orientations Royales visant la résorption de l’habitat insalubre et le développement d’espaces de vie intégrés aux plans social et économique au profit de toutes les classes sociales.

La holding Al Omrane se dit enfin fermement engagée dans le processus de développement que connaissent les trois régions du sud du Royaume, et réaffirme sa mobilisation pour accompagner la dynamique enclenchée pour la mise en œuvre du vaste de la régionalisation avancée.

Laisser un commentaire