Pêche- Maroc-UE: Bruxelles avance la réunion de la commission mixte

Actualités

L’entrée en vigueur de l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc ne devrait plus tarder après la décision de Bruxelles d’avancer la réunion de la commission mixte au 4 septembre.

Peche2
Initialement prévue le 10 septembre, la réunion de la commission mixte Maroc-UE a été avancée de quelques jours. L’entrée en vigueur de l’accord tant attendue par les navires de pêche européens, dépend de la commission mixte. C’est en effet cet organe bilatéral qui est chargé de contrôler le respect des dispositions du protocole avant la délivrance des licences de pêche.

La décision d’hâter la réunion a été motivée par les spéculations sur la date à laquelle les 126 bâteaux de pêche européens, essentiellement espagnols, devaient être autorisés à pêcher dans les eaux marocaines. Des médias ont laissé entendre que le Maroc cherchait à « ralentir » la mise en œuvre de l’accord de pêche Maroc-UE. Le ministère marocain de l’agriculture et de la pêche maritime a aussitôt réagi.

Dès la ratification de l’accord le 15 juillet dernier, les autorités marocaines ont « immédiatement proposé la tenue de cette commission mixte ». Mais, Bruxelles « avait alors fait part de son incapacité à tenir ces travaux dans l’immédiat étant donné la difficulté de corroborer les calendriers des institutions européennes », selon le communiqué du ministère. La date du 10 septembre 2014 a donc été fixée « à la demande de la partie européenne », précise-t-on auprès du ministère. Finalement, la partie européenne a décidé d’avancer cette réunion au 4 septembre, afin de permettre la reprise des activités de la flotte européenne.

Conclu pour une durée de quatre ans, l’accord bénéficiera à environ 90 navires espagnols pour une contrepartie financière de 40 millions d’euros annuels. L’accord, signé entre Rabat et Bruxelles en juillet 2013 avait été ratifié par le Parlement européen en décembre de la même année, avant d’être ratifié par le Maroc le 15 juillet dernier.

Laisser un commentaire