Méditerranée : une diplomate marocaine dans le staff dirigeant de l’OCEMO

Actualités

oceemoLa diplomate marocaine Assia Bensalah Alaoui, ambassadeur itinérant du roi du Maroc, a été désignée coprésidente de l’OCEMO, l’Office de Coopération Economique pour la Méditerranée et l’Orient, dont la vocation est de mettre en réseaux les acteurs économiques dans l’espace méditerranéen.
Le Conseil d’administration de l’OCEMO réuni le 3 juillet à Marseille, a validé la désignation pour trois ans de la diplomate et universitaire marocaine, en même temps que deux autres coprésidents. Il s’agit de Philippe de Fontaine Vive, le premier vice-président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), et Mouïn Hamzé, secrétaire général du Centre National de la Recherche Scientifique, CNRS. La désignation de ces trois mandataires représentant chacun l’une des trois rives de la Méditerranée: l’Europe, le Maghreb et le Machrek, devrait contribuer à la diffusion des actions et des projets de l’OCEMO  et à l’élargissement de ses partenariats.
Créé en 2011, l’OCEMO se fixe pour objectifs de susciter le dialogue entre les différents acteurs économiques en Méditerranée et de consolider la perspective régionale en centrant sa réflexion, son action et ses projets sur les enjeux d’avenir : la jeunesse, l’emploi et l’entreprenariat. L’Office rassemble plus de 180 laboratoires de recherche, 100 écoles ou instituts de formation et représente 100.000 contacts qui fonctionnent en réseau. Le but est de promouvoir leur collaboration en mettant en avant leur complémentarité.
Pour ce faire, l’OCEMO qui joue un rôle d’animation entre ces différents réseaux et assure l’ingénierie de projets, met en œuvre diverses modalités d’intervention. A travers la production de connaissances et de savoirs et leur valorisation par le biais d’une large diffusion en réseaux, de nouvelles expertises sont ainsi crées et de nouveaux projets et partenariats sont développés au niveau méditerranéen.

Laisser un commentaire