Maroc- UE: les dessous de la réunion parlementaire mixte à Dakhla

Actualités

ue-maroc-dakhlaDeux événements qui se sont déroulés dernièrement au Maroc dénotent le dynamisme de la relation Maroc- Europe, et la confiance prévalant entre les deux partenaires. Il s’agit de la réunion annuelle de la commission parlementaire mixte Maroc-UE et de la visite à Rabat de la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe.
Côté partenariat Maroc-UE, la commission parlementaire mixte a tenu la 6-ème édition de sa réunion annuelle. Toutefois, le choix de programmer la rencontre dans la ville de Dakhla, au Sahara occidental, revêt un sens emblématique à plus d’un titre. Le plus significatif est la confiance qui prévaut des deux côtés et la volonté des parlementaires européens d’accompagner le Maroc dans l’énorme effort de développement de cette région, où les grands chantiers structurants ont transformé la vie de la population locale. La rencontre maroco-européenne de Dakhla s’inscrit aussi dans le cadre du dialogue continu entre les deux partenaires. Une occasion d’enraciner la concertation sur les grandes questions d’actualité, en plus de la consolidation de la coopération parlementaire et l’échange bilatéral sur les sujets d’intérêt commun.
Quant au second événement, il concerne les relations entre le Maroc et le Conseil de l’Europe où le Parlement marocain jouit, depuis 2011, du statut de « Partenaire pour la démocratie » auprès de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). C’est dans ce sens que la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, Gabriella Battaini-Dragoni, a rencontré à Rabat le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab.
La coordination programmée entre le Parlement marocain et l’APCE dans le cadre du plan de coopération 2015-2017 associant le Maroc, l’UE et le Conseil de l’Europe, a été au centre des entretiens. Mais, surtout, les échanges ont fait ressortir le grand intérêt des parlementaires du Conseil de l’Europe pour les réformes politiques et économiques entreprises par le Maroc.

Laisser un commentaire