L’UE et le Maroc plus proches que jamais

Actualités

rupert-joyLe rapprochement entre l’Union Européenne (UE) et le Maroc qui évolue à un rythme soutenu, constitue une expérience unique dans la région du voisinage sud de la Méditerranée.
C’est le constat établi par l’ambassadeur de l’UE au Maroc, Rupert Joy à l’ouverture d’une rencontre tenue à Casablanca sous le thème « Union européenne-Maroc, un rapprochement unique dans la région du voisinage ».
Les rapports entre l’UE et le Maroc qui sont basés sur plusieurs accords de partenariat et d’association dont le Statut Avancé, n’ont cessé de progresser au fils du temps, durant les cinquante dernières années d’une coopération multisectorielle.
Rupert Joy a rappelé à ce titre la pluralité des instruments financiers de l’UE qui a consisté en des appuis aux réformes et à la société civile, en des bourses de mobilité et des facilités d’investissement dans le royaume.
Revenant sur l’exercice précédent, Rupert Joy a fait savoir que l’année 2013 a été marquée par des dons de l’UE d’un montant exceptionnel de plus de trois milliards de Dirhams. Elle a été également marquée par la signature de l’accord de pêche qui vient d’être adopté ce lundi par la Chambre des représentants, de la déclaration politique sur le partenariat pour la mobilité et l’ouverture de négociations pour la conclusion d’un Accord de Libre Echange Complet et Approfondi (ALECA) qui est en cours de discussion.
Rupert Joy a aussi rappelé la signature au cours de la même année, de six programmes, notamment le programme HAKAMA portant sur la gouvernance publique, ainsi que les appuis à la politique forestière, à la 2ème phase de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), au conseil agricole, à la politique de l’emploi et aux PME ainsi qu’à la lutte contre l’analphabétisme.
Pour l’année 2014, a-t-il précisé, l’UE compte maintenir un appui financier conséquent en accompagnement aux grandes réformes sociales, à la croissance économique et au rapprochement réglementaire entre Bruxelles et Rabat.
L’appui financier de l’UE au Maroc portera cette année sur le programme d’appui à la couverture médicale de base dans sa 3ème phase avec un budget de 50 millions d’Euros, le programme d’appui à l’agriculture dans sa 2ème phase avec 60 millions d’Euros, le programmes d’appui à la stratégie de l’éducation dans sa 2ème phase avec un montant de 89.9 millions d’Euros et le programme « Réussir le Statut Avancé » dans sa 2ème phase avec 87 millions d’Euros.

Laisser un commentaire