Maroc-UE : le partenariat engagé dans une dynamique ascendante

Partager

maroc-UE2La 11ème session du Conseil d’Association Maroc-UE, réunie à Bruxelles le 16 décembre, a illustré la dynamique ascendante qui marque les relations entre le Maroc et l’Union européenne et le rapprochement progressif mais résolu du royaume avec l’Europe.
Au niveau politique, l’UE a pris note de l’engagement persévérant du Maroc dans une démarche démocratique résolue, basée sur les valeurs de la modernité et des droits humains. Bruxelles s’est aussi félicitée du modèle politique marocain qui évolue dans la stabilité, dans un environnement régional tourmenté et incertain. C’est essentiellement cette résilience qui permet au royaume de jouer le rôle de stabilisateur dans une région enlisée dans l’engrenage de l’extrémisme et de la violence. Sa contribution aux efforts internationaux pour le rétablissement de l’ordre et de la sécurité au Mali, et plus généralement, dans la zone du Sahel, a été unanimement reconnue.
L’Union européenne a également salué la politique migratoire et d’asile adoptée par le Maroc en direction des migrants clandestins originaires d’autres pays africains. Une décision sans précédent pour un pays du Sud et qui permettra aux migrants justifiant de conditions précises de bénéficier de cartes de séjour et du droit d’asile au Maroc. En plus de son aspect solidaire, cette démarche basée sur une approche humaniste de la question migratoire, est le couronnement de la politique africaine menée par le Maroc depuis quelques années. Une politique qui a fait dire au commissaire européen au développement, Andris Piebalgs : «Pour nous, le Maroc est un partenaire stratégique de l’UE dans son voisinage Sud et dans nos relations avec les pays africains».
Sur les autres plans économique, social, culturel et humain, le partenariat Maroc-UE a donné la preuve de sa solidité. Une durabilité qui confirme le Statut avancé attribué au Maroc et son intégration progressive à l’espace européen.

Laisser un commentaire