Les Colombiens pourront bientôt entrer sans visa en Europe, pourquoi pas les Marocains ?

Actualités

L’Espagne va plaider pour la suppression des visas d’entrée en Europe au profit des ressortissants colombiens.
Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy compte soumettre prochainement au Parlement européen une proposition dans ce sens pour que les Colombiens puissent accéder librement à l’espace Schengen.
C’est le président colombien, Juan Manuel Santos qui a annoncé la nouvelle samedi dernier, précisant avoir reçu un appel téléphonique de Mariano Rajoy lui annonçant qu’il allait demander à la Commission européenne de supprimer les visas imposés aux Colombiens voulant se rendre en Europe communautaire.
Pour le moment, les ressortissants marocains sont eux aussi obligés de demander un visa pour se rendre dans un pays de l’Union européenne, pourtant le Maroc est plus proche de la Colombie de l’UE.
Il est le premier et le seul pays de la rive sud de la Méditerranée auquel Bruxelles a accordé en 2007, un statut avancé. Bien plus, des négociations ont été récemment ouvertes entre Rabat et Bruxelles pour la conclusion d’un Accord de libre-échange complet et approfondi «Aleca». Le Royaume chérifien aspire aussi d’être parmi les premiers pays de la rive sud de la Méditerranée, à accéder au futur « statut d’Etat associé » que le Conseil de l’Europe envisage de créer dans un proche avenir, à l’intention des pays non membres de l’UE.
Mais malgré leur intensité, les liens de coopération entre le Maroc et L’UE ne profitent que peu aux citoyens marocains en termes de mobilité, car au stade actuel des relations maroco-européennes, cette mobilité ne s’applique malheureusement qu’aux marchandises. Les touristes marocains sont encore obligés de faire la queue devant les chancelleries européennes pour demander un visa et d’en payer les frais, afin de pouvoir voyager en Europe communautaire, pourtant les Européens n’ont pas besoin de visa pour venir au Maroc.
Le citoyen lambda se demande alors, à qui est la faute, aux dirigeants européens qui font preuve d’une méfiance démesurée à son égard ou aux responsables marocains qui défendent mal ou peu les intérêts et les droits du citoyen marocain ?

Laisser un commentaire