Barroso à Rabat pour un « Accord de libre-échange complet »

Actualités

Les relations entre le Maroc et l’Union européenne évoluent au beau fixe. La visite de José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, vendredi 1er mars dans le royaume, confirme la consolidation croissante du partenariat bilatéral. Surtout que cette visite sera marquée par le lancement des négociations pour un nouvel accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA).
Les négociations pour le nouvel Accord s’inscrivent dans l’objectif du parachèvement du processus d’intégration économique et commerciale prévu dans le cadre du Statut avancé, explique la délégation de l’UE à Rabat. Au cours de sa visite au Maroc, le président de l’exécutif européen aura des entretiens avec le chef du gouvernement, Adbelilah Benkirane, ainsi qu’avec les présidents des deux Chambres du Parlement marocain. Accompagné de Cécilia Malmström, la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, José Manuel Barroso s’entretiendra également avec les membres du gouvernement marocain responsables des principaux volets du partenariat UE-Maroc. Les échanges de part et d’autre seront l’occasion de passer en revue le partenariat privilégié entre l’Union européenne et le Maroc et les différents chantiers engagés dans les domaines politique et commercial, souligne la représentation de l’UE à Rabat. A l’ordre du jour également, les progrès réalisés dans les discussions entre l’UE et le Maroc pour un Partenariat sur la Mobilité. Les deux parties évoqueront aussi le nouveau Plan d’Action Voisinage que l’UE et le Maroc ont finalisé en 2012. Ce Plan englobe l’ensemble des domaines de coopération et constituera la feuille de route du partenariat entre le Maroc et l’Union européenne.
Enfin, le président de la commission européenne devrait aborder avec ses différents interlocuteurs marocains « les questions régionales et l’intégration du Maghreb », précise la délégation de l’Union européenne à Rabat.

Laisser un commentaire