Nouveau coup de pouce de l’UE à la formation au Maroc

Actualités

L’Union européenne (UE) fait un nouvel effort financier en direction du Maroc pour l’amélioration de la Formation professionnelle. Il s’agit du lancement d’un projet de jumelage institutionnel devant contribuer à renforcer la coopération maroco-européenne dans ce domaine. Financé par l’UE à hauteur de  892.000 euros, ce projet s’inscrit dans le cadre du programme d’appui au plan d’action Maroc-UE. Il a été concrétisé par un contrat signé par l’ensemble des parties prenantes, à savoir l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), en tant que bénéficiaire, le Consortium France « GIP International » et « FOREM » (Office Wallon de la formation professionnelle et de l’emploi) en tant que partenaires, le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération et l’UE.
Trois grands axes d’action ont été arrêtés pour ce projet. Le premier a pour objectif de faciliter la mise en œuvre de la régionalisation des activités de l’OFPPT ce qui implique un accroissement rapide et significatif de l’autonomie des directions régionales, soutenu par le renforcement de l’ancrage territorial du dispositif de formation dispensée.
Le deuxième porte sur l’amélioration de la qualité de la formation à travers l’appui aux actions de perfectionnement des formateurs, d’ingénierie de formation, le développement de l’alternance et le renforcement des centres de développement des compétences.
Enfin le troisième volet consiste à expérimenter ces évolutions dans un établissement pilote, en l’occurrence l’école de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics (EFM BTP) de Settat.
Unique en son genre en Afrique et dans le monde arabe, cette école constitue une plateforme expérimentale pour l’ancrage territorial de la formation professionnelle tout en veillant à garantir une qualité de formation selon les exigences des professionnels.
Au total, ce sont 36 activités spécifiques visant une meilleure adéquation de l’offre de formation avec les besoins de qualification des opérateurs économiques aux niveaux national et régional qui seront réalisées au cours de ce projet d’une durée de 18 mois.
Il s’agit de 280h/j de formation et d’information assurées au Maroc par des experts de France et de Belgique (14 experts et 12 formateurs), de 126h/j d’études pour des responsables marocains dans ces deux pays et de 60h/J de stages pour le renforcement des compétences techniques de cadres marocains en Belgique.
Ce jumelage donnera une impulsion aux projets de l’Office dans la mesure où il répond parfaitement aux orientations stratégiques tant de l’institution que de la politique gouvernementale en matière de régionalisation et de développement de la qualité de la formation professionnelle.

Laisser un commentaire