Le Maroc, plaque tournante de l’Offshoring européen

Actualités

L’association européenne de l’offshoring (EOA) vient d’élire le Maroc meilleure destination de l’offshoring pour la période 2011-12. Une sélection qui récompense à la fois les progrès réalisés au Maroc dans ce domaine, mais aussi l’ouverture et l’ancrage du pays dans l’économie européenne et internationale. C’est aussi la consécration de plus d’une décennie d’efforts pour faire du secteur de l’offshoring un levier de création d’emplois et de croissance. Aujourd’hui, l’attractivité du Maroc en qualité des services lui a permis de surclasser cinq autres pays nominés, dont 3 pays européens : Afrique du sud, Roumanie, Serbie, Slovaquie et Egypte.

Dans son argumentation, l’EOA estime que « cette distinction de marque vient reconnaître l’attrait du Maroc en tant que plate-forme offrant des services de qualité aux compagnies et organisations européennes en quête de solutions compétitives pour le déploiement de leurs stratégiques de sourcing ». De fait, les activités externalisées par de nombreuses entreprises européennes sont traitées au Maroc. C’est le cas des centres d’appel qui représentent plusieurs milliers d’emplois, mais aussi les services financiers, les tâches fonctionnelles et informatiques, la comptabilité… L’engouement des entreprises européennes pour le Maroc se justifie par divers facteurs incitatifs : stabilité politique, disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée et qui s’adapte rapidement aux innovations technologiques, proximité du marché européen. C’est aussi le fruit de la stratégie offshoring déployée par le Maroc à travers la création de parcs industriels dédiés aux activités des nouvelles technologies. Ces parcs sont situés dans la métropole économique Casablanca, mais également à Rabat, la capitale, et dans les principales villes marocaines qui offrent des infrastructures et un potentiel en ressources humaines.

 

Laisser un commentaire