France-Sénat: panel sur les chantiers stratégiques au Maroc

Actualités

Politiques, chefs d’entreprises et analystes économiques marocains et français planchent ce week-end à Paris, sur les défis des chantiers stratégiques au Maroc. L’événement qui devait se tenir dans l’enceinte du Sénat à l’origine , a dû être déplacé à l’Académie diplomatique internationale de l’Avenue Hoche en raison du nombre élevé de participants qui se sont inscrits à cette rencontre. La tenue de ce panel illustre d’autant plus la proximité des relations franco-marocaines qu’il émane d’une initiative de jeunes. C’est en effet, l’Association des Etudiants Marocains de France (AEMF) qui est derrière cette rencontre. Les jeunes membres de l’AEMF sont évidemment interpellés par une actualité politique et économique internationale en constant changement. Ils sont également conscients de leur double expérience en France et au Maroc, et de leur rôle futur dans le développement et la modernisation de leur pays d’origine. Aussi la date de cette rencontre n’est-elle pas anodine.

Elle intervient quelques semaines seulement après l’élection du socialiste François Hollande à la présidence en France, et six mois après l’avènement d’un gouvernement islamiste au Maroc. Les référentiels, à première vue divergents, des deux gouvernements n’ont pourtant pas empêché les deux capitales de réitérer leur ferme attachement à la préservation de leur partenariat bilatéral spécifique. Signe de cette volonté, la présence à cette rencontre de personnalités de premier plan issues du monde politique et des affaires, en plus de spécialistes de l’analyse économique et financière. Le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce Abdelakader Amara, fera ainsi le déplacement. Tout autant que le PDG du groupe Saham Moulay Hafid Elalamy et Abdelmalek Alaoui, le président de l’Association Marocaine d’Intelligence Economique (AMIE) et du cabinet de Conseil Global Intelligence Partners. Le panel du 9 juin au Sénat français, verra aussi la participation de Fatine Layt, Présidente de ODDO Corporate Finance, administrateur de la Fondation Renault, Thierry Courtaigne, vice-Président, directeur général du MEDEF International, Stève Gentili, Président de la BRED – Banque Populaire, Henri-Louis Védie, professeur à H.E.C. et à l’université Paris Dauphine. Cet aréopage de personnalités devrait donner à l’assistance un éclairage plus qu’attendu sur les orientations du Maroc. Pour participer  à cet événement, il vous suffit de cous inscrire directement  sur le site de l’AEMF .

Laisser un commentaire