Maroc-énergie verte: un parc éolien signé EDF

Actualités

Le programme marocain pour le développement des énergies renouvelables maintient le rythme. La mise en service de plusieurs parcs éoliens ces dernières années, se voit consolidée par un nouveau projet qui vient d’être confié à un consortium mené par EDF. EDF Energies Nouvelles, en partenariat avec le groupe Japonais Mitsui et Alstom ont été retenus par l’ONE (l’Office National d’Electricité) marocain pour la réalisation du parc éolien de Taza (nord). Le projet sera équipé de 50 turbines Alstom pour une puissance de 150 MW. L’effort d’intégration et de transfert de technologie sera important, puisqu’au moins 30% des travaux de construction seront réalisés par des entreprises marocaines. Ce projet fait partie d’un programme plus vaste d’énergie verte que le Maroc met progressivement en œuvre. Ensemble, l’énergie éolienne et solaire pèseront 42% de la puissance électrique installée totale dans le pays à l’horizon 2020 contre 32% actuellement.

« La décision de l’ONE concernant le projet éolien de Taza constitue une belle opportunité pour EDF EN d’établir un partenariat de long terme avec le Royaume du Maroc et de participer à la mise en oeuvre de projets renouvelables dans un pays à fort potentiel de développement », a commenté Fabienne Demol, directrice des Affaires Nouvelles chez EDF Energies Nouvelles. Le volet éolien évolue en parallèle avec celui de l’énergie solaire dont l’engagement du Maroc a convaincu la société allemande DII à prévoir le lancement du projet Desertec au Maroc à partir de 2012. Cet ambitieux projet solaire qui commencera par la construction de la centrale solaire de Ouarzazate (Sud-est du Maroc), a déjà bénéficié en novembre 2011 d’un prêt de 300 millions de dollars de la Banque Mondiale. Un autre prêt de 100 millions d’euros a été alloué en juillet de la même année par l’Agence française de développement (AFD). L’objectif est le développement de l’une des plus grandes centrales solaires au monde, destinée à fournir dans les prochaines années de l’énergie renouvelable au Maroc et à l’Europe.

 

Laisser un commentaire