Europe- méditerranée : programme de soutien à la démocratie au Maroc

Actualités

Le Maroc va bientôt bénéficier d’un programme du Conseil de l’Europe dédié à la consolidation des réformes démocratiques dans les pays du sud de la Méditerranée. Disposant déjà du statut de « partenaire pour la démocratie » au sein de l’Assemblé Parlementaire du Conseil de l’Europe, le Maroc devrait ainsi inaugurer ce programme européen, qui sera déployé également en Tunisie. Un accord a été signé dans ce sens entre le Conseil de l’Europe, basé à Strasbourg, et l’Union européenne. A partir de la mi-février, l’organisation paneuropéenne et le Maroc devront cibler, d’un commun accord, des projets destinés à soutenir les réformes démocratiques, la bonne gouvernance et l’indépendance de la justice. Après le Maroc et la Tunisie, d’autres projets sont prévus dans certains pays la région, dans le cadre de ce programme qui s’étalera sur trois ans.

Le Conseil de l’Europe qui regroupe 47 Etats du Vieux continent, compte s’appuyer sur ce programme conjoint avec l’UE, pour aider à l’ancrage des valeurs et des pratiques démocratiques dans les pays du sud de la Méditerranée. Le secrétaire général du Conseil, Thorbjorn Jagland en est convaincu : « le partenariat avec l’Union européenne nous permet de conjuguer nos forces dans cette mission importante, (celle de) l’aide à la transition politique et démocratique ». Même sentiment du côté de l’exécutif de l’UE, dont le Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Stefan Fule, était de passage à Rabat. Pour lui, ce programme s’inscrit dans le cadre du soutien apporté par l’UE aux pays de la région engagés dans la « transition et la réforme pour satisfaire les attentes exprimées par leurs citoyens en matière de droits démocratiques, de dignité et de prospérité ».

Laisser un commentaire