Renault : le site de Tanger, symbole de la proximité Maroc-UE

Actualités

Début en douceur pour l’usine Renault de Tanger, dans le nord du Maroc. La marque au losange a lancé la production de véhicules sur un site dont l’envergure est synonyme de la confiance dans le potentiel industriel marocain. Le projet est aussi emblématique de la proximité du Maroc avec l’ensemble européen. Le site industriel de Melloussa a commencé la construction de 90.000 véhicules qui seront prêts en janvier 2012. La majorité de la production est destinée à l’exportation à partir du port Tanger Med, l’un des plus importants ports à conteneurs en méditerranée, situé à une vingtaine de kilomètres. Car le facteur proximité a été déterminant dans la décision d’installer ces usines à quelques encablures du marché européen. Un délai de livraison court, doublé de l’infrastructure nécessaire, d’une main-d’oeuvre qualifiée et bon marché, en plus des exemptions fiscales, ont décidé Renault à franchir le pas.

Le constructeur français a mis 1 milliard d’euros dans ce site destiné à devenir l’un des plus importants et des plus compétitifs du groupe. A terme, Renault-Tanger devrait disposer d’une capacité de production annuelle de 340.000 monospaces compacts et utilitaires « low-cost » en deux lignes. C’est une aubaine pour l’emploi puisque le projet devrait générer 6000 postes directs et 30.000 indirects, surtout dans la région nord du Maroc. Avec l’expérience de sa zone franche d’exportation, Tanger située sur le Détroit de Gibraltar à 14 km du continent européen, se transforme progressivement en pôle d’attraction des investissements étrangers. L’usine Renault attire de nombreuses autres activités, notamment les équipementiers, les entreprises de construction de plates-formes industrielles et logistiques et d’autres activités de sous-traitance.

Laisser un commentaire