Incendie de forêts : Possible extension du système EFFIS vers les pays sud-méditerranéens

Actualités

La possibilité d’élargir aux pays du Moyen orient et d’Afrique du nord, les systèmes d’information sur les incendies de forêts (EFFIS – European Forest Fire Information System), mis en place en Union européenne (UE), a été au centre d’un débat ouvert mardi à Rabat. Organisé par le Haut commissariat marocain aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, l’atelier s’est focalisé sur les moyens de raffermir la coopération entre les états de l’UE et les régions MENA et d’Afrique du Nord en matière de systèmes d’information sur les incendies de forêts (EFFIS) par le Centre commun de recherche et la direction générale pour l’environnement de la commission européenne. Initié avec le concours de la FAO (Silva mediterranéea), de l’agence de coopération allemande « GTZ » et l’appui de l’Union européenne, cet atelier s’est penché sur l’importance de l’échange d’informations sur les incendies de forêt pour une meilleure gestion de ce félau et sur la menace que les feux de forêts représentent pour la richesse sylvestre des pays formant le pourtour méditerranéen.

Selon l’étude scientifique des scénarii climatiques, la fréquence et la gravité des incendies de forêts s’aggraveront, ont mis en garde les intervenants appelant, à la conjugaison des efforts de tous les acteurs pour une gestion durable des écosystèmes sylvestres. La préservation et la gestion durable des forêts, ont-ils insisté devrait être placée au centre des préoccupations des pays concernés, en raison de l’impact éventuel des changements climatiques sur les conditions de vie des populations du bassin méditerranéen. Les débats de cet atelier animés par des experts marocains et internationaux, s’articulent autour de la présentation du système EFFIS et la base de données y afférent, la situation des incendies de forêts dans la région MENA et en Afrique du Nord ainsi que les méthodes de collecte des informations dans cette région. Selon le Haut commissariat marocain aux eaux et forêts, le système EFFIS va permettre d’accompagner le système de gestion prédictive des feux de forêts adopté par le Maroc sur la base de cartes de risque dynamiques. Ce procédé indique le degré du risque, ainsi que les procédures de surveillance, le pré-positionnement du matériel et des équipes de lutte. Il permet en outre, le déclenchement des alertes précoces pour parer aux éventuels départs de feu avec la célérité nécessaire. Au Maroc, précise le même document, l’optimisation des outils de gestion des incendies de forêts menée en concertation avec les différents départements impliqués en matière de surveillance, de détection et d’interventions contre les incendies de forêts, a permis de faire régresser de 38 pc la superficie totale parcourue par le feu entre octobre 2010 et octobre 2011. Il s’agit d’un thème d’une importante capitale pour l’économie et l’écosystème des pays du pourtour méditerranéen, dont la plupart déplorent chaque été la perte de grandes superficie de leurs forêts à cause de la canicule.

 

Laisser un commentaire