Marseille : premier forum d’affaires Europe-MENA

Actualités

Marseille a accueilli les 13 et 14 octobre, le premier forum d’affaires Europe-Mena. Quelque 300 opérateurs économiques et décideurs institutionnels d’Europe et de la région du Moyen orient et d’Afrique du Nord se sont penchés sur les nouvelles perspectives d’affaires qui s’offrent aux entreprises dans le contexte des post-révolutions arabes. L’intégration régionale dans les pays du Sud et de l’Est de la méditerranée était aussi à l’ordre du jour.

L’intégration économique régionale s’avère être une nécessite, mais dont la condition préalable suppose la stabilité politique et institutionnelle. Elle suppose aussi la normalisation des relations entre Etats voisins, ont convenu les participants. C’est le cas de l’Algérie et du Maroc au Maghreb, où Alger tient à maintenir ses frontières fermées avec le Maroc à cause du conflit autour de la région du Sahara Occidental. A cause de ce « non-Maghreb qui pèse sur la région, nous perdons de 1 à 2 points de croissance », concède l’ancien ministre et président du Forum des chefs d’entreprises algériens, Rada Hamiani. Pour lui, cependant, l’Europe reste incontournable. « Dans le monde, il existe un problème de liquidités. Chez nous, nous avons un problème de surliquidités ». C’est pourquoi « nous souhaitons que nos amis européens nous aident », estime Hamiani. A quoi lui répond le marocain Abdelmalek Alaoui, managing partner de Gobal Intelligence Partners qu’il « existe une complémentarité parfaite entre le Maroc et l’Algérie. Les hommes de bonne volonté doivent se regrouper. Mais, nous n’avons pas besoin de tuteur pour passer un coup de fil de Rabat à Alger », s’étonne-t-il. Avant de parler d’une zone de libre-échange avec l’Europe, le Maghreb doit d’abord entamer sa propre intégration régionale. Les sociétés marocaines de Télécom, les banques, les assurances, etc. qui investissent dans les pays d’Afrique subsaharienne et de l’Ouest sont des exemples vivants de cette volonté d’intégration sud-sud.

 

Laisser un commentaire