Maroc-Europe : « six siècles dans le regard de l’autre » atterrit à Paris

Actualités

L’exposition itinérante sur les relations entre le Maroc et l’Europe au cours des derniers siècles est de retour. Après un séjour remarqué à Bruxelles en octobre et novembre 2010, l’exposition « Le Maroc et l’Europe, six siècles dans le regard de l’autre » revient, cette fois-ci, dans la capitale française. Du 8 septembre au 8 octobre à l’Hôtel de Ville à Paris, elle donnera à voir diverses œuvres racontant un cheminement surprenant de l’histoire qui s’est déroulée de par et d’autre du Détroit de Gibraltar durant les six siècles écoulés. C’est le Centre de la culture judéo-marocaine basé à Bruxelles qui s’est ligué avec le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) pour restituer des moments forts, parfois oubliés, de l’histoire peu banale qui s’est écrite entre le Maroc et l’Europe.

Qu’elles soient en période de conflit, de domination ou d’échanges apaisés, les influences réciproques sont chose certaine. Il n’y a qu’à voir les tableaux et les documents exposés, les manuscrits soigneusement rassemblés et les photos retraçant des événements historiques pour se rendre compte de l’intensité de cette relation. L’exposition elle même, ainsi que les activités organisées dans son prolongement permettront de « mieux comprendre ces histoires singulières et croisées », affirment Sylvie Lausberg et Paul Dahan, les deux commissaires de l’exposition. L’exposition, en fin de compte, explique et donne tout son sens à l’évolution ultérieure des rapports entre le Maroc et l’Europe. Des relations couronnées en 2008 par la conclusion d’un partenariat qui place le Maroc dans le cadre d’un statut avancé dans ses relations avec l’ensemble européen. Ce statut privilégié est d’autant plus significatif qu’il ne se limite pas au partenariat économique ou commercial, mais va plus loin en établissant un véritable dialogue politique et une coopération stratégique entre le Maroc et l’Union européenne. C’est aussi pour faire connaître cette relation séculaire et singulière que les deux commissaires ont choisi de faire voyager l’exposition à travers plusieurs pays. Ainsi après le succès qu’elle a connu à Bruxelles en octobre-novembre 2010, l’exposition a fait escale au Maroc, où elle a été présentée du 24 novembre au 31 décembre. Et après l’étape parisienne, elle devrait visiter Anvers, Séville, Londres et Amsterdam, avant de faire la traversée de l’Atlantique et atterrir à New York.

 

Laisser un commentaire