OCDE-MENA : le mandant du Maroc prolongé de deux ans

Actualités

L’OCDE, l’organisation qui regroupe les pays les plus riches de la planète, a décerné le 24 mai au programme « Initiative MENA-OCDE », le prix du « Champion OCDE de l’intégration des questions d’égalité hommes-femmes ». Ce prix a été décerné à l’occasion du 50ème anniversaire de l’OCDE. A cette même occasion, le Maroc a vu son mandat prolongé de deux ans à la tête de l’Initiative MENA-OCDE. Il s’agit d’un programme initié par l’OCDE pour stimuler l’intégration des pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) dans l’espace OCDE. Cette incitation se fait par le biais du développement des synergies et de la gouvernance et un rapprochement progressif entre les deux ensembles. Depuis 2009, le Maroc assurait la co-présidence de ce programme de l’OCDE pour la région MENA.

Son mandat de trois ans devait s’achever en 2012. L’OCDE a toutefois jugé bon de le prolonger de deux ans supplémentaires, jusqu’en 2014. Nizar Baraka, le ministre marocain des Affaires économiques et co-président de l’Initiative pour le volet investissement, a attribué cette décision de l’OCDE à « la dynamique » que connait le Maroc. La « démarche que nous avons débutée en 2005 nous a permis d’avoir des politiques publiques ciblées sur le genre et la problématique des femmes et de la famille », s’est réjoui Nizar Baraka. Aujourd’hui, les femmes chefs d’entreprises représentent 12% de l’ensemble des entrepreneurs, alors que ce taux ne dépassait pas 4% en 2000. Le Maroc est membre de la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international. A Déclaration engage les Etats signataires à mettre en place un environnement favorable et ouvert aux investissements internationaux, et à encourager un comportement responsable des entreprises. Cette adhésion a été validée par le Comité de l’investissement de l’OCDE, qui a procédé à une évaluation minutieuse de la politique marocaine en matière d’encouragement de l’investissement.

 

Laisser un commentaire