Union européenne : le partenariat avec le Maroc impulse IDE et tourisme

Actualités

Le constant raffermissement des relations entre le Maroc et l’Union européenne semble avoir un effet catalyseur sur les investissements directs européens dans le Royaume. A leur tête, les investissements opérés par des entreprises et des institutions bancaires françaises et espagnoles.

En nette reprise en 2010 après deux années successives de recul, les recettes IDE du Maroc ont enregistré près de 3 Mds d’euros, correspondant à une augmentation de près de 30% par rapport à 2009. L’année a été marquée par quelques importantes opérations qui ont propulsé les IDE français. L’une a concerné l’augmentation du capital du Crédit Mutuel dans la banque marocaine BMCE de quelque 200 millions d’euros. L’autre a porté sur l’entrée de France Telecom dans le capital de l’opérateur Méditel pour le montant significatif de 620 millions d’euros. Côté espagnol, la reprise des IDE au Maroc a également été conforme aux attentes des opérateurs économiques, avec +10% après deux années de baisse successives.
Il n’y a pas que les investisseurs, les touristes européens aussi continuent d’apprécier le détour dans ce Maroc si proche. Dans un pays où le secteur du tourisme constitue une importante source de devises, le gouvernement continue de multiplier les programmes de développement des principales destinations du pays. Marrakech bien sûr, mais aussi Agadir, première station balnéaire en Afrique. Les villes impériales de Rabat, Fès, Meknes, en plus des oasis de Ouarzazate font également rêver les voyageurs européens à la recherche d’évasion et de dépaysement. En 2010, ce sont quelque 9 millions de touristes qui ont visité le Maroc. Ils sont en grande majorité français, espagnols, allemands, britanniques, italiens, belges, hollandais, etc.

 

 

Laisser un commentaire