Maroc : appui européen au désenclavement des zones isolées

Actualités

Le partenariat de proximité maroco-européen se renforce constamment. Le dernier engagement financier européen, destiné à favoriser le désenclavement des populations isolées et leur permettre d’avoir un meilleur accès au réseau routier, en est une preuve supplémentaire. A travers un don de 55 millions d’euros, l’Union européenne veut contribuer au désenclavement des régions éloignées et des populations vivant dans les zones reculées. Pour l’ambassadeur de l’UE à Rabat, Eneko Landaburu, ce programme européen aidera notamment à « augmenter le taux de scolarisation des filles au collège en milieu rural et permettra de réduire les disparités régionales ».

Ainsi, de nombreuses familles isolées pourront avoir un accès aux services sociaux et participer plus efficacement aux activités économiques. Outre son aspect social, ce programme s’inscrit dans la vision du développement durable et décentralisé menée par le gouvernement marocain. L’objectif est d’accélérer la mise à niveau territoriale en faisant bénéficier progressivement l’ensemble des zones enclavées des services de base. Une démarche qui devrait contribuer à diminuer les disparités régionales et consolider la décentralisation en chantier dans le pays. Ce programme n’est pas le premier du genre. L’UE a déjà apporté son soutien au Maroc en matière d’infrastructures routières, notamment pour la construction de la rocade sur la façade méditerranéenne du pays et le développement des régions du nord. Au total, le Maroc bénéficiera pour la période 2011-2013, d’un appui financier européen de quelque 580 millions d’euros. Cela en fait le premier bénéficiaire de l’aide financière européenne dans le Sud de la méditerranée. A partir de 2014, le Maroc devrait accéder à des mécanismes de financements de l’UE limités jusqu’à présent aux seules régions européennes qui bénéficient d’une aide de Bruxelles.

 

Laisser un commentaire