Maroc – UE : Rabat pourrait bientôt avoir le statut du partenariat pour la démocratie au Conseil de l’Europe

Actualités

Le Maroc, deuxième pays du pourtour méditerranéen à bénéficier à ce jour, du Statut avancé auprès de l’Union européenne, pourrait décrocher, dans moins de quatre mois, le statut du partenariat pour la démocratie. Cette annonce a été faite mardi 1er mars à Rabat, par le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah au terme d’un entretien avec le rapporteur pour le partenariat pour la démocratie au Conseil de l’Europe, Luca Volonte. La décision, a-t-il précisé, sera prise en juin prochain, à la lumière du rapport que Volonte devrait soumettre au parlement européen.

Les entretiens de Biadillah avec le responsable européen, ont permis l’examen de divers aspects du partenariat pour la démocratie lequel, a-t-il dit, impose de nouvelles responsabilités axées sur l’amélioration des actions de l’organe législatif marocain. Il s’agit aussi de sensibiliser les jeunes sur l’importance de la démocratie, en vue de préserver la dignité des citoyens, à travers la promotion de l’emploi, de l’enseignement et de la santé. L’attention du rapporteur pour le partenariat pour la démocratie au Conseil de l’Europe et président du groupe populaire européen au sein de ce Conseil, s’est focalisée sur le projet de la régionalisation élargie au Maroc, comme moyen de renforcer la démocratie de manière générale et d’étendre la participation à la gestion de la chose locale, en particulier. De son côté, Luca Volonte a déclaré être venu au Maroc pour évaluer le travail et les progrès réalisés en vue d’approuver la demande faite par le Royaume pour devenir un partenaire pour la démocratie au niveau du Conseil de l’Europe. Pour le responsable européen, ce partenariat pour la démocratie pourra être appuyé par la ratification de différentes conventions internationales et également avec l’adhésion du Maroc à la Commission de Venise et à d’autres types de partenariats qui ne feront que conforter le partenariat pour la démocratie. A propos de l’évolution de la démocratie au Maroc, le responsable européen a relevé que le pays « est en train de faire des progrès très importants pour arriver aux standards des normes européennes ».

 

Laisser un commentaire